Livres en VO

  • Anglais Histoire de la littérature anglaise

    , ,

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 16 Juin 2016

    Cet ouvrage couvre plus de quatre siècles d'histoire de la littérature anglaise, depuis les prédécesseurs de Shakespeare, jusqu'à Salman Rushdie. Il prend en compte le cadre - historique et idéologique - par rapport auquel il s'efforce de situer les auteurs et les genres, au sein de trois grandes divisions chronologiques : la Renaissance et la première moitié du XVIIe siècle (François Laroque), la Restauration, le XVIIIe siècle et le Romantisme (Alain Morvan), l'ère victorienne et le XXe siècle (Frédéric Regard).
    Les auteurs ont voulu rester attentifs aux impératifs pédagogiques, et proposer des synthèses claires, qui respectent les périodicités reconnues, les grands courants et les noms les plus célèbres, sans pour autant oublier les nombreux écrivains à découvrir ou à redécouvrir.
    À travers l'utilisation de données de civilisation, de renseignements biographiques et bibliographiques, de citations décisives et d'analyses visant à dégager les enjeux des grands systèmes d'écriture, ils ont cherché à éclairer le grand public, et à fournir à l'étudiant les repères fondamentaux, qui lui permettront d'aborder examens et concours avec rigueur et efficacité.

  • Espagnol Aux armes, cinémas !

    Joaquin Manzi

    • Presses universitaires de france
    • 31 Janvier 2018

    Le cinéma militant et la guérilla urbaine firent irruption en Argentine à la fin des années 1960, lorsque refluèrent les tensions sociales et les transformations culturelles engendrées par l'accès des masses populaires à la représentation politique en 1916. Tout au long du XXe siècle, les arts visuels et la littérature interrogèrent ce processus de modernisation maintes fois interrompu jusqu'aux années 1960, quand la guérilla et le cinéma cherchèrent à les transcender et à les sublimer par l'action directe.
    Cet ouvrage retrace les principales expressions de la violence politique tant dans la réalité sociale que cinématographique, en les questionnant au prisme de certaines notions philosophiques et en en étudiant les signes visuels et textuels. L'analyse filmique détaillée de Los traidores de Raymundo Gleyzer, fondateur du Cine de la Base, et l'étude du recueil de documents du PRT-ERP établi par Pablo de Santis, A vencer o morir, permettent de replacer la trajectoire de ce parti révolutionnaire et du collectif cinémato­graphique dans le contexte politique de l'époque.

  • Anglais Between secrets and screens sentiments under scrutiny

    Collectif

    • Presses universitaires de france
    • 21 Octobre 2015

    En vue de la préparation des agrégations externe et interne d'anglais, cet ouvrage fournit une analyse détaillée, ainsi que des exemples de dissertations, sur le célèbre roman de Jane Austen, Sense and sensibility, qui est une des oeuvres au programme.

  • Anglais Stylistique anglaise

    Henri Suhamy

    • Presses universitaires de france
    • 1 Janvier 1994

    L'apprentissage d'une langue étrangère passe par plusieurs étapes. La connaissance des structures fonctionnelles et de l'inventaire lexical ne suffit pas à capter toutes les nuances d'expression, à maîtriser tous les registres, à saisir et à définir le style d'un texte ou d'une parole. Cet ouvrage ne prétend pas dresser un tableau encyclopédique de la stylistique anglaise ou des théories et recherches auxquelles elle donne lieu. C'est un livre d'initiation, qui cherche à rendre explicite ce qui dans la pratique reste souvent informulé, à fournir quelques outils méthodologiques, à indiquer des directions utiles à tous les usagers de la langue anglaise.

  • Espagnol Le théâtre tragique au siècle d'or

    Christophe Couderc

    • Presses universitaires de france
    • 31 Janvier 2018

    À travers l'étude des trois oeuvres majeures que sont La gran Semíramis de Cristóbal de Virués, El castigo sin venganza de Lope de Vega et El médico de su honra de Calderón de la Barca, cet ouvrage propose une analyse détaillée du théâtre espagnol de l'âge classique entre 1580 et 1630.
    La première partie de l'ouvrage examine la conception de la tragédie qui pouvait être celle des poètes et du public du théâtre du Siècle d'or afin de confronter la pratique des trois auteurs étudiés aux différentes théories alors disponibles. La seconde partie présente, en trois grands chapitres, des éléments d'analyse textuelle, indispensables à l'étude approfondie des textes telle qu'elle est demandée aux étudiants préparant l'agrégation.

  • Violence de l'État, violence terroriste, violence des cartels de la drogue, la violence s'est globalisée, démultipliée et a envahi la sphère littéraire latino-américaine depuis vingt ans. Le réalisme atroce a remplacé le réalisme magique de la seconde moitié du XXe siècle. Vargas Llosa écrit Lituma en los Andes alors que la guerre contre le Sentier Lumineux prend fin en 1992. En 2006, Santiago Roncagliolo triomphe avec Abril rojo, mais sa représentation de la violence et du pouvoir ne sont sans doute pas aussi neutres que le lecteur éloigné du Pérou pourrait le croire en suivant les pas du juge d'instruction Félix Chacaltana, sorte de Candide au pays de la terreur. L'allégorie est choisie a contrario par le Mexicain Yuri Herrera pour montrer comment l'homme devient un loup pour l'homme dans Trabajos del reino.
    Les outils classiques de l'analyse littéraire, la réception des oeuvres au moment de la publication, l'apport théorique de la sociologie et les ressources de l'ethnologie contribueront à l'étude minutieuse de ces romans dans leurs contextes respectifs, au-delà d'une lecture au premier degré. La transfiguration littéraire du pouvoir et de la violence sera le fil rouge de cet ouvrage conformément à la thématique proposée aux agrégatifs.

  • Anglais Roman et société en Angleterre au XVIIIe siècle

    Ducrocq/halimi/levy

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 16 Juin 2016

    Ce livre s'adresse à tous ceux, spécialistes, autant qu'amateurs avertis, qui ont, un jour ou l'autre, lu les grandes oeuvres romanesques du dix-huitième siècle anglais : « Robinson Crusoé », « Les voyages de Gulliver », « Clarissa » ou « Tom Jones », et se sont interrogés sur leur portée réelle. D'abord descriptive, cette étude vise à présenter, à la lumière de la critique la plus récente, un genre littéraire qui est né outre-Manche. Un genre dès ses origines largement tributaire des mutations de l'histoire et qui, dès lors, ne peut se comprendre que dans le contexte d'une société en pleine évolution. Cette approche, qui privilégie le sociologique, n'exclut pas pour autant d'autres lectures possibles : l'OEdipe a toujours son mot à dire, et il eût été imprudent d'oublier la nature formelle des textes. Produit d'une évolution mécanique des formes, en même temps que réceptacle des fantasmes d'une société, le roman anglais s'élabore au point de rencontre imprécis du mythe et de l'Histoire : telle est la thèse que les auteurs ont tenté de défendre.

  • Anglais Histoire des idées dans les îles britanniques

    Lessay/morvan

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 26 Novembre 2015

    De la Réforme jusqu'à l'époque contemporaine, cet ouvrage met à jour les particularités de la pensée britannique, en même temps qu'il en dégage la contribution à l'évolution des idées dans le monde occidental. En mêlant perspectives synthétiques, présentation d'auteurs ou de thèmes et textes d'époque, cette Histoire des idées dans les îles Britanniques ne se contente pas d'offrir un simple panorama du développement de la pensée politique (ce qu'elle ne manque pas de faire au demeurant) ; elle propose en outre un tableau général de la pensée britannique, où les grandes données philosophiques, religieuses, scientifiques, économiques, sociales, esthétiques, même, permettent de faire comprendre le très fort degré d'intégration et d'interdépendance de ces divers champs. Les tendances lourdes de l'histoire de la pensée britannique - comme le protestantisme, l'empirisme, ou le contractualisme - sont, bien entendu analysées dans ces pages. Mais n'ont pas non plus été oubliées des problématiques plus récentes, comme la réflexion sur le féminisme, ou l'ultra-libéralisme. Au total, cet ouvrage construit un repérage idéologique utile en tant que tel, mais aussi par l'aide conceptuelle qu'il apporte à qui veut aborder l'étude de la littérature, de la civilisation ou de l'histoire britanniques.

  • Anglais L'humour et la culture americaine

    Daniel Royot

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 25 Décembre 2015

    L'Amérique a ses humoristes, comme la France ses intellectuels, et l'Espagne ses aficionados. Nul chaînon manquant entre la joyeuse Angleterre et Mark Twain, mais une contre-culture qui, dès ses origines, tend à subvertir les modèles européens en les brocardant. Jeux de miroir, échanges de voix et de masques, art du décalage et du dédoublement, emprunts multiformes aux folklores ethniques, détournement de l'expression médiatique, autant d'éléments qui traduisent un véritable foisonnement. Le goût de la mascarade et de l'énorme s'inscrit dans une identité fluctuante qui facilite plus qu'ailleurs le travestissement. Mais, parallèlement, les variétés du comique américain révèlent la fonction d'une autocritique roborative, de nature à faire rebondir le sujet vers de nouvelles expériences, tant ce rire semble participer d'un métabolisme social sous l'apparence du nihilisme. À la lumière de l'histoire et de l'actualité, cet ouvrage présente les multiples aspects d'un parcours de Sisyphe dans le Nouveau Monde. Destiné aussi à éclairer des lectures ultérieures, il offre le Sésame qui ouvre une caverne d'Ali Baba où Benjamin Franklin, Mark Twain, Ambrose Bierce, James Thurber, Lenny Bruce, Charlie Chaplin, Buster Keaton, Woody Allen, Art Buchwald, et bien d'autres, ont déjà déposé leurs trésors.

  • Anglais Le Romantisme anglais

    Piquet Francois

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 16 Juin 2016

    Trop souvent, la liberté des poètes est le rêve inavoué d'une critique, qui s'empresse d'analyser - dans chaque oeuvre considérée - ses déterminations. Née d'une lecture passionnée des romantiques anglais, cette étude souhaite, au contraire, montrer chez eux l'émergence d'une poétique libératrice. Retrouver quelque chose comme l'essence de ce romantisme, appelle une lecture recourant tour à tour, pour reprendre l'expression de Starobinski, au surplomb et à l'intimité.
    L'extraordinaire richesse de la nébuleuse romantique n'occulte pas, en effet, d'une oeuvre à l'autre, certaines constantes. Aussi, plutôt que d'offrir une nouvelle histoire de ce qui ne fut jamais un véritable mouvement, l'ouvrage fait alterner perspectives synthétiques, repérages thématiques et analyses ponctuelles de plusieurs oeuvres décisives de l'époque, tout en prenant en compte l'apport des métatextes romantiques qui, en amont ou en aval du poème proprement dit, conceptualisent les modalités de l'acte poétique.

empty