Henry

  • Russie 2017, le rêve cent ans après En 1917, le peuple russe se soulevait contre un système impérial et inégalitaire. Un événement majeur de l'histoire du XXe siècle qui conduisit malheureusement à la naissance d'une autre dictature, celle du soviétisme. Près d'un siècle plus tard, la Russie tente de renouer avec son histoire impériale sur la scène internationale, alors que, dans le pays, la crise économique rend chaque jour le quotidien un peu plus difficile. Que s'est-il passé en cent ans? La population russe, menacée par un déclin de la démographie, aspire-t-elle à un nouvelle révolution alors que le Kremlin incarne le pouvoir absolu? Le Caucase et l'Asie sont-elles des régions d'avenir de la Russie?

  • Le changement climatique fait de l'Arctique un nouvel eldorado : passage des bateaux par le pôle Nord, accès facilité aux richesses de la dorsale de l'océan Arctique. D'où l'importance de la propriété des mers au-delà des limites des huit pays riverains : Canada, Danemark (Groenland), États-Unis (Alaska), Finlande, Islande, Norvège, Russie et Suède. Certaines puissances convoitant les eaux arctiques qui pourraient devenir bien communes, une partie d'échecs mondiale se joue autour du « continent » de glace.




    LE GRAND ENTRETIEN L'arctique, un territoire stratégique Entretien avec Éric Canobbio, maître de conférences à l'université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis UN TERRITOIRE, UNE GÉOGRAPHIE Sur les traces de. Jean-Louis Etienne Scientifique et explorateur français Une ruée vers les espaces maritimes ?

    Analyse de Frédéric Lasserre, professeur au département de géographie de l'université Laval (Canada), directeur de projet à ArcticNet La banquise va-t-elle disparaître ?

    Analyse de Marie-Noëlle Houssais, directeur de recherche au CNRS, laboratoire d'océanographie dynamique et de climatologie (LOCEAN) de l'université Pierre et Marie Curie UN TERRITOIRE, DES ENJEUX La Norvège, une terrasse sur le Grand Nord Analyse de Vibeke Knoop Rachline, journaliste norvégienne Qui habite en Arctique ?

    Analyse de Gérard Lemarquis, journaliste spécialisé L'ambition russe Analyse de Frank Tétart, docteur en géopolitique Le volet arctique de la politique française Entretien avec Laurent Mayet, ambassadeur adjoint de France en charge de la négociation internationale pour les régions polaires Groenland : terre de tous les possibles ?

    Analyse de Damien Degeorges, docteur en sciences politiques, spécialiste du Groenland, consultant international La Chine, une puissance arctique Analyse de Olga V. Alexeeva, docteur de l'Université de Laval, avec Frédéric Lasserre

  • Place de l'Indépendance à Kiev, décembre 2014, 4 heures du matin. Rouslana, star de la pop ukrainienne, est sur scène depuis plusieurs heures. Elle mène une sorte de talk-show, émission de variétés politiquement engagée, nuit après nuit, en plein air sur la place de Maïdan. Or, 4 heures du matin est toujours l'heure où le moral flanche, même chez les plus aguerris, les mieux couverts contre le froid, et les plus déterminés à occuper la place de l'Indépendance « jusqu'au bout », jusqu'à la chute du régime du président Viktor Ianoukovitch. C'est à cette heure que Rouslana Lijitchko sort son atout majeur : sa voix.

  • Elle est le symbole de la réussite et de l'american way of life, elle est ce que les États-Unis présentent comme un laboratoire du XXIe siècle.

    La Californie est l'une des plus grandes puissances économiques du monde, notamment dans le secteur de l'agriculture et des hautes technologies, tout en restant une référence internationale en matière d'enseignement supérieur. Toutefois, la Californie résume à elle seule les maux de la société américaine : endettement, inégalité, surexploitation des ressources (notamment de l'eau), accès au logement et à la santé...

  • Les Prédateurs La Nature face au crime organisé Destructions environnementales majeures, extinctions d'espèces animales et végétales, corruption généralisée, la Nature est pillée, ravagée, défigurée. Les trafiquants ne sont pas rares, les entreprises établies trouvent des combines pour frauder les autorités et les routes du commerce illégal se développent malgré une lutte grandissante au niveau international. Cela se passe en Chine, en Indonésie, au Vietnam, en Malaisie, à Madagascar, en Inde mais aussi en Europe et aux Etats-Unis. Aucun continent n'est épargné.

    Déchets d'équipements électroniques, exploitation outrancière de la cassitérite - le « sable noir » transformé en étain dont raffolent Smartphones et ordinateurs portables, trafic de pesticides qui empoisonnent sols, agriculteurs et consommateurs, commerce illégal de bois de rose - essence précieuse au cour rouge sang convoitée par les nouveaux riches en Chine, disparition des tigres braconnés à outrance : découvrez à travers cinq reportages illustrés ce qu'on appelle aujourd'hui les « écocides ».

    Au delà d'un constat d'impuissance, ce livre souhaite mettre l'accent sur la fragilité de la Nature face aux agressions des Hommes, et proposer des moyens de la protéger plutôt que de la détruire.

    Préface de Nicolas Hulot, introduction de Marie-Béatrice Baudet et Serge Michel, postface de Laurent Neyret.

    Une enquête Le Monde

  • Avec 14 500 kilomètres de cotes, la République populaire de Chine s'impose comme une puissance maritime dans un espace au coeur de la mondialisation.

    Dans ce nouveau « grand jeu » d'Asie-Pacifique, les États-Unis tentent de se rapprocher de voisins critiques envers l'unilatéralisme de Pékin, qui considère la mer de Chine méridionale comme un territoire souverain. Le géant asiatique argue qu'il y navigue depuis des siècles et, alors que les archipels Paracels et Spratly réserveraient d'importantes richesses en hydrocarbures, il fait construire des îlots artificiels pour assurer sa présence.

    Car, pour la République populaire, la mer est une source de puissance diplomatique et économique : les régions côtières sont les plus riches du pays, attirant de plus en plus de populations de l'intérieur dans les grands ports, à l'instar de Shenzhen ou de Tianjin. L'accident dans cette ville industrielle du 12 août 2015 rappelle les défis environnementaux auxquels fait face le pays.

  • Considérée comme un modèle de « démocratie musulmane » par les pays arabes, la Turquie est un pont entre Orient et Occident, entre une Union européenne stable et surprotégée et un Moyen-Orient soumis aux violences de la Syrie et de l'Irak. De chaque côté, Istanbul est le symbole de cette réussite.
    La Turquie, c'est aussi une diversité de réalités malgré le discours d'une unité nationale transmis depuis la chute de l'empire ottoman et la naissance de la République en 1923, en particulier la question kurde. Sans oublier le contexte géopolitique actuel qui provoque l'afflux des réfugiés syriens...

  • Après 12 années de longues négociations et la signature, en juillet 2015, de l'accord sur le nucléaire, l'Iran revient sur la scène internationale. Souvent réduite à son expression politique, un régime islamique depuis 1979, l'actuelle République est pourtant l'héritière d'une histoire millénaire et sa société riche d'identités et de croyances très variées où coexistent chiites, zoroastriens et sunnites.

    L'Iran est aujourd'hui confronté à de nombreux défis notamment économiques (hausse des prix, chômage, monopole des pasdarans), mais aussi sociaux. Cette société, de plus en plus connectée et ouverte sur le monde, notamment via l'art et les réseaux sociaux, aspire au changement et à un avenir meilleur. Le régime, lui, pour sa survie, préfère s'adapter. Pour combien de temps ?

  • Considérée comme le poumon de la planète, l'Amazonie occupe une superficie immense, plus de 5,5 millions de kilomètres carrés. Elle est un acteur naturel des développements de l'ensemble des pays d'Amérique du Sud, guidés également par les caprices du fleuve Amazone.

    Terre longtemps mystérieuse pour les Européens, l'Amazonie a été «découverte» à partir du XVIe siècle, explique Martine Droulers (CNRS), qui brosse un portrait géo-historique de cet espace naturel. Ce dernier, d'une richesse unique au monde, est toutefois menacé par l'activité humaine: comment protéger et se développer? Telle est la base de réflexion de François-Michel Le Tourneau (CNRS), qui aborde de nombreuse questions, notamment économiques. L'Amazonie, c'est aussi une «zone grise», où se croisent de nombreux trafics (bois, drogue, etc), poussant les gouvernements à surveiller militairement cet espace. Christian Nelleman, du GRID-Arendal, revient sur ces aspects, alors que Wanderley Messias da Costa (université de Sao Paulo, au Brésil) se penche sur les mouvements transnationaux entre les pays «riverains» de l'Amazonie.

    La déforestation et le climat, l'eau et l'hydrologie de l'Amazone, les populations traditionnelles d'Amazonie, la question urbaine dans la région, l'exploitation du pétrole en zone protégée, l'Amazonie et les enjeux agricoles, la sécurité et les trafics, tels sont les points qui seront abordés dans ce titre.

  • Villes et rails ont toujours été étroitement mêlés. L'arrivée du chemin de fer a façonné la ville contemporaine au XIXe siècle et le ferroviaire joue depuis un rôle de premier plan dans l'invention urbaine. Les acteurs du rail possèdent un patrimoine exceptionnel, partout en Europe. Terrains, gares, bâtiments industriels, logements, bureaux sont repensés pour devenir de véritables pôles innovants, au coeur des agglomérations comme en périphérie des grandes villes. Aux manettes : des hommes et des femmes passionnés, qui nous ont ouvert leurs portes.

    Nos portfolios, nouvelles, BD, reportages, illustrations se mêlent dans une invitation au voyage façon kaléidoscope. Au fil des pages, on découvre les trésors des archives ferroviaires, les pépites des plus grands architectes ou les projets les plus en pointe. On perce les secrets d'une résidence hôtelière du rail, on assiste en coulisses à de grands travaux nocturnes. On réfléchit aux moyens de contourner la contrainte, souvent forte dans ces lieux où l'infrastructure dictait sa loi. On imagine la ville de demain : durable, solidaire, belle, drôle, métisse.

  • Dans les années 1970, le personnage de bande dessinée Jonathan, créé par le dessinateur suisse Cosey, voyageait dans des sociétés méconnues vivant au coeur de l'Himalaya.

    C'est sur ses traces que nous découvrons la plus haute montagne du monde, ses ressources, comme l'eau ou le tourisme (l'ascension des montagnes est un sacré défi !), enfin les brassages culturels qu'elle a paradoxalement permis. Aujourd'hui, l'Himalaya est au coeur d'enjeux géopolitiques stratégiques, alimentant le «grand jeu» entre ma Chine et l'Inde, notamment autour du Cachemire. Sans oublier le Népal, le Bhoutan et le Tibet, à l'honneur dans ce tome consacré au «toit du monde».

  • Livre du Centenaire.
    Lecteur ami, ce livre raconte les travaux et les jours, les efforts et les souffrances, les heures glorieuses et les grandes épreuves de tous ceux qui ont donné à notre cité son visage actuel.
    Tu n'aimeras pas seulement sa plage et sa forêt. Tu apprendras à l'aimer comme une histoire d'hommes, difficile, mais passionnante.

empty