Langue française

  • Paris

    Collectif

    • Ka
    • 25 Décembre 2010

    Covering Paris, this work features highlights of the city, including: Palais du Louvre, the streets of the Marais, Sacre Coeur and Montmartre, the Latin Quarter, Jardin du Luxembourg, Musee National d Orsay and the Eiffel Tower. It is ideal for pleasure seeking city breakers.

  • Lyon

    Collectif

    • Ka
    • 25 Décembre 2010

    De la colline de Fourvière aux pentes de la Croix-Rousse, de Bellecour aux Terreaux, du parc de la Tête-d'Or aux berges du Rhône et de la Saône, la cité des Gaules se déploie en un clin d'oeil avec un guide pas comme les autres.

    - Un concept unique : une carte dépliable par quartier, pour se repérer immédiatement - Les 10 incontournables de la ville et 10 idées pour vivre à l'heure de Lyon - 60 sites, musées et monuments à découvrir, localisés sur les cartes - 150 adresses (restaurants, bouchons, bars, théâtres, boutiques, hôtels, etc.) testées et chroniquées par des auteurs-voyageurs - Toutes les stations Vélo'v, indiquées sur les cartes - Toutes les informations pratiques indispensables.

  • Marseille

    Collectif

    • Ka
    • 25 Décembre 2010

    Du Vieux-Port à la Canebière, du Panier à Notre-Dame-de-la-Garde, de la Joliette à la Plaine et au Pharo, mais aussi des calanques à l'Estaque et au Frioul, la cité phocéenne se déploie en un clin d'oeil avec un guide pas comme les autres.

    - Un concept unique : une carte dépliable par quartier, pour se repérer immédiatement - Les 10 incontournables de la ville et 10 idées pour vivre à l'heure de Marseille - 60 sites, musées et monuments à découvrir, localisés sur les cartes - 150 adresses (restaurants, cafés, bars, théâtres, boutiques, hôtels, etc.) testées et chroniquées par des auteurs-voyageurs - Toutes les stations «Le Vélo», indiquées sur les cartes - Toutes les informations pratiques indispensables.

  • Lille

    Collectif

    • Ka
    • 25 Décembre 2010

    A guide to seeing and doing more in Lillie. It includes: practical accommodation, restaurant and nightlife listings to suit varied budgets and tastes; suggestions which reveal each city's hidden gems; 6 full-colour maps and 35 photographs; and foreign language phrases on inside front and back covers for ease of use.

  • Avignon

    Collectif

    • Ka
    • 25 Décembre 2010
  • Hybridations problématiques dans les littératures de l'Océan Indien L'usage indistinct de la notion d'hybridation dans les discours académiques et politiques de célébration du multiculturel, du métissage et de la créolisation n'est pas exempt de contradictions et d'interrogations. L'hybridation renvoie ainsi aussi bien à l'instabilité, à l'incertitude et à la mobilité associées aux identités liquides postmodernes qu'aux processus culturels de globalisation dont elle serait devenue la clé conceptuelle. Et si l'hybridation met au premier plan des aspects sans doute positifs tels que l'ouverture à l'autre ou le dialogue interculturel, elle le fait cependant au prix de bien d'autres occultations, comme l'intensification des inégalités économiques et sociales dans la nouvelle logique post-capitaliste ou encore l'abandon des individus à eux-mêmes face au processus imparable de privatisation des états. À la lumière de ce premier constat, l'hybridation ne serait-elle finalement qu'une « illusion » théorique dont les utilisations pourraient, de surcroît, s'avérer dangereuses ? Le présent volume se propose d'examiner les limites d'une célébration complaisante de l'hybridation, peu attentive aux particularités historiques propres à chaque contexte. Les littératures de l'océan Indien constituent un champ d'observation privilégié dans la mesure où elles donnent lieu à de profonds questionnements.

  • Menton

    Collectif

    • Ka
    • 25 Décembre 2010

    " menton demeure tout d'abord associé, dans mon esprit, à la villa maria serena qui surplombe la mer avec majesté.
    C'est dans ce lieu magnifique, à quelques encablures de la frontière italienne, qu'a vu le jour, en 1972, l'académie mondiale pour la paix. j'ai eu l'honneur de contribuer à la création de cette institution qui se donna pour président rené cassin, le père de la déclaration universelle des droits de l'homme. et c'est ainsi que menton reste, encore aujourd'hui, pour des centaines de jeunes auditeurs de toutes les régions du monde le lieu oú l'on vient se former à l'art du dialogue et de la négociation.
    Sans doute n'y a-t-il aucun hasard dans cette association élective, puisque menton porte avec fierté le témoignage vivant et vibrant de sept siècles d'art et d'histoire. ".

  • Art & anarchie N.2

    Collectif

    À l'automne 2010, paraissait Art et anarchie : acte 1. L'Acte 2 prévu pour 2012 a été réalisé avec un an d'avance en raison du grand nombre de contributions. Encore une fois, il ne s'agit pas d'un ouvrage exhaustif sur la question mais d'une compilation d'instantanés aux entrées multiples et non sectaires. Il réunit des textes historiques et des interventions d'artistes et d'auteurs. Cette publication est le fruit du travail du groupe John Cage de la Fédération anarchiste dont le but militant est de mettre en lumière les passerelles entre art et anarchie.

    Retour dans le passé pour commencer. Felip Equy et Maryvonne Nicola proposent un portrait du chansonnier et poète beauceron Gaston Couté. Patricio Salcedo aborde un sujet qui a souvent déclenché la polémique dans nos milieux : les rapports entre la franc-maçonnerie et l'anarchisme. Daniel Daligand fait un petit historique du mail-art et de l'art postal : échange de lettres entre artistes dans le but d'organiser des expositions, envois postaux transformés en objets artistiques. Pietro Ferrua se souvient du passage du musicien John Cage au Brésil pendant les années de dictature. Andrea D'Urso dresse le portrait d'un surréaliste anarchiste, Vincent Bounoure (1928-1996) qui fait partie de ceux qui ont décidé de continuer l'aventure surréaliste après la mort d'André Breton en 1966.

    Les oeuvres d'artistes contemporains sont analysées : Chari de Goyeneche par Lewis Barnay, Claude Massé par Didier Manyach et Floréal Peleato, André Robèr et Julien Blaine par Daniel Van de Velde, la photographe Alecska par Laurent Nicolas. Le collectif de création Un Nous parle de ses interventions. Outre les oeuvres de ces artistes, on verra aussi les peintures de Joël Frémiot (c'est l'une d'elles qui illustre la couverture du livre), l'art du tampon et les Stampoem de Rémy Pénard ainsi que des poésies visuelles de Serse Luigetti.

    Du côté de la littérature, on pourra lire la poésie de Julien Blaine, celles de Sébastien Lespinasse, Charles Pennequin, Charles Dreyfus-Pechkoff et Jeanne Poitevin, des poèmes et des collages de Didier Manyach (avec un hommage à Helios Gomez « gitan, poète, peintre, anarchiste »). Au sommaire également des extraits d'un roman-brouillon de l'écrivain et poète malgache Raharimanana, une nouvelle de Cathy Ytak qui parle de la traduction, une activité qu'elle connaît bien, et un texte d'Yvon Josse rempli de « oui » et de « non ». Michel Debray met en scène Louis-Ferdinand Céline. Par ailleurs Étienne Brunet se pose des questions sur les ordinateurs et Jean-Louis Costes nous parle de l'art anarchique.





    "

  • Art & anarchie N.5

    Collectif

    Il faut bien se dire au revoir...

    Les aventures, mêmes les plus extraordinaires ou inespérées ont toutes une fin. C'est fini pour Art & Anarchie, en tout cas pour le groupe John Cage et son désir de créer un espace de rencontres et d'échanges sur l'art et l'anarchie. Curieusement, c'est dans ce dernier numéro qu'un article de Jean Pierre Cramoisan sur Marcel Duchamp ouvre plus qu'un débat. Nous aurions aussi pu publier :
    - Non à la peinture.
    - Duchamp l'anartiste, le vrai.
    - Duchamp...
    Tout ça pour vous dire qu'il n'y a pas une esthétique anarchiste mais des esthétiques anarchistes. C'est ce que nous avons essayé modestement de dire au travers de ces 5 numéros de Art & Anarchie. Mais nous n'avons pas trouvé le lectorat pour celà. Nous nous retirons en faisant un éclairage sur le camarade vitamine.
    Celui-là même qui nous disait « ?L'homme n'est pas créature, il est créateur? ». Bien sûr il a été foutu d'inventer dieu et les religions et ça, ce n'est pas glorieux. Mais il y a l'art ultime moment de solitude pour le créateur qui, s'il s'amuse, peut se comparer à dieu ou au divin pour sûr.
    Nous continuerons bien sûr à minima au travers des biennales d'art postal et de poésie visuelle d'Ille-sur-Têt à montrer des formes qui nous intéressent.
    C'est ça la vie. Et puis nous citerons Robert Filliou.
    « ?L'art est ce qui rend la vie plus intéressante que l'art.? » Merci à tous pour cette aventure.

empty