Le Pommier

  • Pour célébrer Michel Serres et la diversité de ses talents, il fallait au moins 50 voix ! Ces 50 voix se joignent aujourd'hui pour lui dire combien il a compté pour eux mais aussi combien son oeuvre les éclaire sur le grand bouleversement du monde auquel nous participons aujourd'hui et qu'il a décrit si précisément. Car l'oeuvre de Michel Serres, colossale (plus de 80 livres et un très grand nombre d'articles, sans compter des archives non encore déchiffrées), propose une lecture qui peut nous servir de tremplin pour construire l'avenir.
    Parmi ces voix, des écrivains, des enseignants, des philosophes, des savants, des historiens des sciences, mais aussi des artistes, des libraires, des amis et des membres de sa famille ! Des personnalités connues et des anonymes, des français et des gens du monde entier !

  • Une "compil" qui regroupe cinq savoureuses Petites Pommes du savoir qui, chacune dans leur domaine, ont été un succès de la collection : Hommes, femmes avons-nous le même cerveau ?, Qu'est-ce qu'un nombre ?, Le singe est-il le frère de l'homme ?, Pourquoi la Terre tourne-telle ? et Pourquoi le chat ronronne-t-il ?
    À croquer sans modération !

  • Voici un peu plus de 5 000 ans se produisait au bord des fleuves de Mésopotamie un événement majeur pour l'histoire du monde : des hommes écrivaient. Premiers dont on ait conservé des documents écrits, les Sumériens étaient sans doute loin de soupçonner que l'invention de leur nouvelle technique allait engager l'humanité dans une aventure qui, au regard des 60 000 ans écoulés depuis l'origine du langage, ne fait sans doute que commencer : l'aventure des écritures !
    Chaque culture qui en a l'usage en réinvente les graphies, se les réapproprie selon ses mythes et ses langues, mais partout, chez les Égyptiens, les Mayas, les Phéniciens, les Aztèques, comme chez les Africains ou les peuples de la Chine et de l'Inde, l'écriture naît du besoin de fixer des messages et de consigner faits et pensées de façon durable. Elle fonde l'ordre social et politique.
    Les premiers systèmes d'écriture s'attachent à dessiner le monde, ils construisent le sens à partir de signes symboliques, pictogrammes et idéogrammes. D'autres systèmes, souvent plus tardifs, notant lettres ou syllabes, se préoccupent de fixer les sons du discours : ils dessinent la parole. Tout système d'écriture représente cependant une alliance singulière entre l'image et la parole.

  • Annonçant la création du Centre de l'économie et de la monnaie, la Cité des sciences et la Banque de France se sont associées pour créer une exposition (ouverture le 26 mars 2013) sous le titre :
    « L'Économie, Krach, Boom, mue ? » L'ouvrage, publié en coédition avec Universcience, est construit autour de douze « fresques » reprenant de manière visuelle et synthétique quelques-uns des grands thèmes de l'économie. Sous forme de dépliants, elles ouvrent six chapitres constitués de dialogues organisés entre des enseignants du secondaire, des élèves de seconde et six experts choisis parmi les membres du conseil scientifique de l'exposition.
    Six chapitres - Les acteurs, le marché et l'État ; Le marché, la règle et la régulation : La croissance ; Le travail et l'entreprise ; L'échange et la globalisation -, qui tenteront d'expliquer les grandes notions d'économie de façon très pédagogique.

  • De plus en plus facile, ce cinquième opus de Graines de sciences ! Delphine Picamelot nous entraîne sur les traces des animaux migrateurs ; Agnès Guillot nous familiarise avec la robotique, une discipline en plein essor ; Étienne Guyon nous initie à la science du sac de billes et du tas de sable ; Gilles Dowek nous explique comment marche une calculatrice ; Alain-Yves Huc nous explique la formation du pétrole et nous présente les techniques permettant d'en localiser les gisements ; Bruno Jacomy met un peu d'ordre dans la délicate question de la mesure, si essentielle et indispensable à la connaissance de notre monde et à notre vie quotidienne ; Louis-Marie Houdebine nous aide à comprendre ce que sont les OGM pour que nous évaluions en connaissance de cause les risques et les bienfaits liés à leur utilisation ; enfin, à travers l'étude du fonctionnement de notre système nerveux, Bernard Calvino nous explique l'action de certains médicaments sur le cerveau.

  • Pour qu'avec plus de facilité et de bonheur, enseignants et parents puissent accompagner les enfants dans la découverte des sciences, des enseignants et six scientifiques se sont réunis pour réaliser ce septième volume de Graines de sciences. Ce livre, qui ne demande pas de connaissances scientifiques préalables, veut avant tout contribuer à faire aimer la science à tous ceux qui se préoccupent d'accompagner de leur propre curiosité les apprentissages des enfants.
    La genèse des formes. Le physicien Marc Rabaud s'intéresse à l'apparition des formes que nous rencontrons dans la nature. Comment comprendre le cerveau ? Pédiatre et chargée de recherche au CNRS, Ghislaine Dehaene nous montre dans quel but et par quels moyens les sciences cognitives s'emploient à comprendre cet organe aussi fascinant que complexe. Les états de l'eau. L'eau, cet élément si familier, présente pourtant des comportements plus qu'étonnants, comme nous le montre le physicien Chun-wei yuan.
    A la découverte de Mars. Avec François Costard, spécialiste de géomorphologie planétaire, nous explorons Mars, du fond de ses cratères au sommet de ses volcans, à la recherche d'indices du passage de l'eau, si précieuse source de vie... La bionique. Codirectrice de l'Animatlab, Agnès Guillot nous présente cette toute jeune science, au confluent de la biologie, de la technique et de l'électronique.
    La stabilité des constructions. Membre de l'Académie des technologies, Yves Malier nous initie à la science des matériaux et aux technologies qui lui sont liées, en axant son propos sur la construction des ponts. Sous la direction de Marc Jamous, biologiste (La main à la pâte) et Edith Saltiel, physicienne et didacticienne (La main à la pâte - Paris 7). La main à la pâte : dynamique de rénovation de l'enseignement des sciences à l'école primaire (maternelle et élémentaire), La main à la pâte est une opération conduite par l'Académie des sciences.
    Des programmes, se référant explicitement à La main à la pâte, ont été mis en place en 2002 par le ministère de l'Education nationale. C'est aussi un label de qualité attribué à cet ouvrage par un comité issu de l'Académie des sciences.

  • Ce livre est une nouvelle édition, entièrement réécrite, de 10 notions-clés pour enseigner les sciences, paru en 2011. Fruit d'un travail international, elle approfondit et étend les conclusions du précédent ouvrage.
    Son but : identifier les idées fondamentales, de science et sur la science, à offrir aux élèves dès la maternelle et jusqu'en classe de 3e. L'ouvrage éclaire ainsi les objectifs et la mise en oeuvre du nouveau « Socle commun de connaissances, de compétences et de culture », que vient d'adopter l'éducation nationale ; organiser une progression raisonnée des apprentissages ; accompagner les jeunes dans la compréhension du monde qui les entoure ; les aider à s'en émerveiller ; leur montrer les dimensions sociales et éthiques afin de les aider à vivre ensemble, à se préparer à un métier et à un avenir de citoyen.
    Le livre propose donc :
    . 10 idées interdisciplinaire de science (matière, mouvement, énergie, vivant, univers.), que tout élève peut et doit avoir acquises au fil de son parcours depuis la maternelle jusqu'à la 3e ;
    . 4 idées sur la science, sa validité, son utilisation dans les techniques, son éthique ;
    . 10 principes pour guider l'enseignement : le bonheur de l'élève, sa curiosité, la pédagogie d'investigation, l'évaluation des connaissances et compétences.

  • Figures du Messie

    Collectif

    Créé dans un " Music Hall " à Dublin en 1742, le Messie de Haendel est une oeuvre riche dont la plasticité se prête à des interprétations très variées. Le Théâtre du Châtelet a choisi de donner, en mars 2011, cette oeuvre dans la réorchestration que Mozart en fit en 1789, avec une mise en scène d'Oleg Kulik et une dramaturgie de Benoît Chantre. Celle-ci s'inspire de la lecture girardienne de la Passion, ce qu'attestait la présence de Michel Serres, intervenu en personne au coeur de la représentation.
    Le pari de mettre en scène cet oratorio de façon si originale s'est prolongé par un colloque, réuni autour des personnalités de Michel Serres et de René Girard, dans le but de se prononcer sur l'actualité du Messie et de ce qu'il est convenu d'appeler le messianisme.
    Quelle est cette tradition ? Survit-elle encore à l'échec des messianismes politiques, ces tentatives malheureuses de réaliser ici-bas le " Royaume " de Dieu ? Le religieux lui-même nous parle-t-il encore, après tous ces échecs ? ou bien n'est-il qu'une " enfance ", heureusement dépassée, de l'humanité ?
    Les apports de l'anthropologie, de la sociologie, de la philosophie, de la musicologie, de la théologie et de la littérature aident à préciser ces " figures " du Messie et leur implication dans notre présent.

  • A quoi pensait l'homme préhistorique ? Peut-on rêver les yeux ouverts ? D'où viennent les couleurs de l'arc-en-ciel ? Qu'y avait-il avant le big bang ? Puis-je faire fondre la banquise avec ma télécommande ? Le hasard est-il prévisible ? La pomme de Newton était-elle verte ? Pourquoi les hommes ronflent-ils ? Peut-on lire les pensées dans le cerveau ? Quand un ordinateur deviendra-t-il plus intelligent qu'Einstein ?... et 90 autres interrogations aussi amusantes qu'instructives qui vous toucheront au plus profond de vous-même et vous ouvriront de nouveaux horizons...

  • Pour qu'avec plus de facilité et de bonheur, enseignants et parents puissent accompagner les enfants dans la découverte des sciences, trente professeurs d'école primaire et sept scientifiques se sont mobilisés et ont réalisé ce troisième volume de Graines de sciences.
    Ce livre, qui ne demande pas de connaissances scientifiques e préalables, veut avant tout contribuer à faire aimer la science à tous ceux (formateurs, enseignants ou parents d'élèves) qui se préoccupent d'accompagner de leur propre curiosité les apprentissages des enfants qui leur sont confiés. Il ne propose donc pas de " recettes pour la classe ", mais des parcours scientifiques, eux-mêmes inspirés de la pédagogie La main à la pâte dont ses auteurs sont des acteurs convaincus.
    Au travers de démonstrations simples et accessibles, l'astronome Fabienne Casoli décrypte les mouvements de la Terre, convoquant Galilée et Copernic pour évoquer les tenants et aboutissants du système héliocentrique. Ghislain de Marsily, géologue, décrit le cycle de l'eau en proposant des expériences simples qui permettent d'en montrer les écoulements ainsi que certains aspects de la pollution des nappes phréatiques.
    Jean Cousteix, physicien, nous explique comment vole un avion en en prenant les commandes. Abordant l'énergie, Jean Matricon, lui aussi physicien, démontre que cet immense flux auquel nous sommes soumis et dont nous dépendons inexorablement obéit à des lois très simples. Biologiste, Charles Auffray nous propose d'éprouver ce qui nous permet de percevoir le monde qui nous entoure : nos cinq sens. En s'intéressant aux bulles, aux gouttes et aux perles liquides, le physicien David Quéré nous familiarise avec leurs propriétés et les applications technologiques qui en découlent.
    Pour terminer, le biologiste Bernard Kloareg nous apprend que, comme les animaux, les végétaux sont pourvus d'un système immunitaire qui les protège contre la plupart de leurs agresseurs. Sous la direction de David Jasmin, physicien (INRP), Jean-Marie Bouchard, biologiste (INRP) et Pierre Léna, astrophysicien (Université Paris VII & Académie des sciences) Dynamique d'enseignement des sciences à l'école primaire (maternelle et élémentaire), La main à la pâte est une opération conduite par l'Académie des sciences, qu'un Plan de rénovation, mis en place par le ministère 2000, a étendue à tout le territoire national.
    C'est aussi un la bel de qualité, attribué à cet ouvrage par un comité issu de l'Académie des sciences.

  • Ce livre, qui ne demande pas de connaissances scientifiques préalables, veut avant tout contribuer à faire aimer la science à tous ceux qui se préoccupent d'accompagner de leur propre curiosité les apprentissages des enfants. Les vagues. Marc Rabaud, physicien, nous raconte leur vie tumultueuse. Le développement des vertébrés. La biologiste Nadine Peyriéras retrace le devenir d'une cellule, jusqu'à la formation d'un organisme complet. La physique de l'atmosphère. Le physicien Jean-Louis Dufresne décrypte les phénomènes qui régissent le cocon entourant notre planète. Les déchets. Ghislain de Marsily, géologue, nous sensibilise au délicat problème de leur gestion. La gravitation. Le physicien Pierre Binetruy nous présente cette mystérieuse force qui gouverne la chute des pommes et l'Univers à grande échelle. Les polymères. Bernard Sillion, chimiste, nous familiarise avec les propriétés et les usages de ces matériaux devenus incontournables. La classification du vivant. Le biologiste. Guillaume Lecointre en explique les principes fondamentaux.

  • Le ciel va-t-il nous tomber sur la tête ? À l'échelle d'une vie humaine, le climat paraît remarquablement stable. Mais si l'on regarde vers le passé, on trouve les traces de changements formidables avec la formation et la fonte d'énormes calottes polaires de grande amplitude de températures, d'impressionnantes variations du niveau des mers. Aujourd'hui, on cerne mieux la complexité de la machinerie climatique de la terre : les subtiles interactions entre les océans, l'atmosphère, les continents et la biomasse, le cycle des gaz à effet de serre, l'impact des particules. Et l'on mesure bien que l'émission massive de gaz carbonique et de méthane, déchets des activités industrielles et agricoles humaines, va modifier le climat planétaire à une vitesse probablement inégalée jusqu'ici. Peut-on encore enrayer ce bouleversement annoncé ? Ce livre nous éclaire précisément et honnêtement sur ce nouveau défi de notre époque.

  • Il etait une fois le soleil

    Collectif

    Ces quatre petites histoires mettent en scène un astre bien connu de nous tous : le Soleil.
    Est-il amoureux de la Terre ? Est-il bon, est-il mauvais ? Quelle est sa véritable histoire ? C'est avec un regard à la fois amusé et pertinent que les auteurs de ces contes et nouvelles, scientifiques pour la plupart, nous livrent leurs visions du Soleil. Ces textes ont tous été primés lors du concours réalisé par le CEA à l'occasion de l'exposition " Soleil " de la Cité des sciences et de l'industrie.

  • Quels sont les facteurs qui contribuent à déterminer la taille d'une meute de lionnes ? Comment les sociétés de fourmis parviennent-elles à coordonner leurs multiples activités ? Pourquoi, chez les ouistitis, certaines femelles sont monogames et d'autres polyandres ? Répondre à ces questions implique de comprendre les fondements du comportement social des espèces animales. Des bandes anonymes de pigeons aux sociétés de termites, à travers un festival coloré d'écailles, de plumes et de poils, nous percevons comment nécessité de survivre et de se reproduire, coopération et conflits entre congénères, et capacités d'auto-organisation cadencent le pas de l'évolution des sociétés animales.

  • Ce livre, qui ne demande pas de connaissances scientifiques préalables, veut avant tout contribuer à faire aimer la science à tous ceux qui se préoccupent d'accompagner de leur propre curiosité les apprentissages des enfants.
    Sept thèmes sont proposés:
    Matériaux de construction et développement durable. Henri Van Damme nous montre que les recherches sur les matériaux de construction sont loin d'être déconnectées des problèmes de société actuels.
    Les couleurs du ciel. Pourquoi le ciel est-il bleu le jour ? Et noir la nuit ? De la physique de la lumière et de l'atmosphère, Roland Lehoucq élargit son propos aux étoiles et à la naissance de l'Univers...
    Les maladies émergentes. SRAS, grippe aviaire, Sida... François Moutou nous invite à découvrir ces maladies qualifiées d'« émergentes », les réseaux d'épidémiosurveillance et les outils de diagnostic à la disposition des chercheurs.
    Effet de serre et climat. Jean-Louis Dufresne nous aide à apprécier les interactions entre la planète et le rayonnement solaire responsables, notamment, de l'effet de serre, et à comprendre certaines des causes du changement climatique.
    La matière qui s'écoule. Qu'est-ce que la viscosité ? L'élasticité ? La matière molle ? Avec étienne Guyon, les concepts scientifiques sous-jacents à ces notions... coulent de source !
    La télédétection. Sylvain Labbé nous invite à découvrir notre planète depuis l'espace grâce à la télédétection.
    L'électromagnétisme, du champ à l'onde. Jean Matricon se propose de nous familiariser avec les ondes électromagnétiques, dans lesquelles nous baignons en permanence sans en avoir toujours conscience...

  • À quoi pensait l'homme préhistorique ? Peut-on rêver les yeux ouverts ? D'où viennent les couleurs de l'arc-en-ciel ? Qu'y avait-il avant le big bang ? Puis-je faire fondre la banquise avec ma télécommande ? Le hasard est-il prévisible ? La pomme de Newton était-elle verte ? Pourquoi les hommes ronflent-ils ? Peut-on lire les pensées dans le cerveau ? Quand un ordinateur deviendra-t-il plus intelligent qu'Einstein ?. et 90 autres interrogations aussi amusantes qu'instructives qui vous toucheront au plus profond de vous-même et vous ouvriront de nouveaux horizons.

  • Cédric Villani, très investi dans la défense de la recherche scientifique, présente les 5 lauréats du Prix du Monde de la recherche universitaire en sciences de la matière, de l'univers et de la vie, remis en novembre 2015. Le jury a distingué, outre la qualité de leur thèse de doctorat et son originalité, les qualités de communication dont ils ont fait preuve, de même que l'intérêt que ces thèses peuvent avoir avec le grand public. Les thèmes traités sont :
    - Les neiges du plateau Antarctique (physique du climat), - La mécanique de la cellule et oeuf mollet (biologie), - La lutte contre les maladies infectieuses : la piste de la génétique humaine (génétique), - Le cerveau sans mode d'emploi (interface homme machine), - le bon dosage de l'aléatoire dans nos recherches (mathématiques).
    Dans ce livre les lauréats racontent les raisons de leur engagement, les conditions, l'environnement et le déroulement de leur travail aussi bien que son explication proprement dite, l'exposé de ses résultats et de ce que l'on peut en attendre. Ces exposés sont précédés de présentations d'« aînés » qui resituent les résultats de ce premier travail de recherche dans le tissus scientifique actuel, en composant ainsi un paysage de la science contemporaine.
    L'ouvrage a pour objectif de susciter des vocations à une époque où elles diminuent cruellement et de sensibiliser le grand public à cette démarche de recherche tout à la fois exigeante et jubilatoire.

    Les cinq jeunes chercheurs lauréats : Quentin Libois, Agathe Chaigne, Quentin Vincent, Jonathan Grizou et Pierre Monmarché.

  • Fruit d'une longue et riche expérience pédagogique, cet ouvrage permet d'aborder l'astronomie avec de jeunes enfants au travers d'un apprentissage interdisciplinaire. Très complet, il présente le Soleil, la Terre, la Lune, les planètes, les comètes et les étoiles.
    Véritable outil de transmission, il offre les connaissances théoriques minimum requises pour initier les petits à la beauté du cosmos et fourmille d'idées faciles à réaliser avec les enfants. et qui ont fait leurs preuves : mimer le système solaire, animer la ronde des quatre saisons, reconstituer l'aventure d'une comète, établir la « carte des figures du ciel », inventer des galaxies. Ludique et pratique, il fait la part belle à l'observation sans oublier l'imaginaire et révèle les extraordinaires dons de créativité et d'émerveillement des enfants.
    Ce livre est aussi le récit d'une belle aventure, celle d'une institutrice qui s'est dit « n'aie pas peur » et qui a su faire vivre dans ses classes la plus ancienne des sciences.

  • Y a-t-il une relation signifiante entre le langage et les sciences ? Qu'est-ce qui permet de décrire le monde et de le comprendre ?
    Ce petit livre permet de rendre compte de la rencontre entre physicien, astrophysicien, mathématicien, biologiste et philosophe autour de cette vieille question. Cette rencontre se tient à Ajaccio en juillet 2012, dans le cadre des rencontres « Sciences et humanisme » du Lazaret.
    Les sciences et la langue (Miche Serres), Le nombre d'or (Philippe Lamarque), Nouvelle physique, nouvelle vision du monde (Marc Lachièze-Rey), La musique des formes (Alain Connes), Les sciences et la langue II (Béatrice Salviat), Cosmologie et créativité (Hubert Reeves), Comment savons-nous ce que nous savons ? (Étienne Klein).

  • Ce livre est le témoin vivant d'un échange riche et unique entre 16 scientifiques et le grand public.
    Le changement climatique, en partie dû aux activités humaines, affecte l'océan, régulateur important du climat. Les effets s'observent déjà à l'échelle du monde : fonte des glaces continentales et océaniques, montée des eaux, acidification de l'océan... et leur impact sur les sociétés humaines s'accentuera dans le demi-siècle à venir. Il nous faut anticiper et pour nous adapter, mieux connaître l'océan et son rôle dans le climat, trouver des solutions applicables et acceptables par les populations.
    C'est à cette relation étroite et fragile entre le climat, l'océan et les hommes que s'est intéressée l'exposition qui a eu lieu à la Cité des sciences entre le 6 avril 2011 et fin juin 2012. Expérience séduisante, une borne permettait aux visiteurs de tous âges de poser leurs questions, auxquelles 16 scientifiques ont répondu en fonction de leur domaine d'expertise.
    « Comment se forment les vagues ? », « Les ours polaires survivront-ils au réchauffement climatique ? », « C'est quoi un tsunami ? », « Venise sera-t-elle un jour sous l'eau ? », « L'évolution actuelle du climat est-elle irréversible ? », « Les changements climatiques vont-ils provoquer des guerres ? », « Quelle est la mer la plus polluée ? », « Combien y a-t-il de CO2 dans la mer ? »... En tout, 150 questions et leurs réponses accessibles et ludiques.
    L'ouvrage, mine d'informations à la mise en pages graphique et aérée, a été conçu pour que le lecteur s'y oriente le plus librement possible, s'y promène à son gré selon ses propres interrogations, car chaque réponse peut se lire indépendamment des autres.

  • Une approche historique de la notion de matière, des Grecs à nos jours. Pour Démocrite la matière est faite d'atomes qui circulent dans le vide, pour Aristote on ne peut séparer la matière de sa forme, l'ensemble, appelé "substance", excluant l'idée du vide. Après quelques épisodes importants, notamment au XVIIème, le XXème siècle vient bouleverser toutes ces conceptions. L'espace-temps d'Einstein et la découverte du monde microscopique avec ses lois si particulières décrites par la mécanique quantique, remettent en cause notre appréhension du monde. Ce petit livre nous révèle les secrets de cet Univers qui nous entoure et que nous connaissons si mal.

  • Voici pour la première fois, réunies en un seul ouvrage, les meilleures expériences de la série des minipommes ! Très faciles à réaliser et ne nécessitant pas de matériel exceptionnel, ces petites expériences peuvent être effectuées à la maison par de petites mains expertes ou en classe, orchestrées par un enseignant (de cycle 3 ou de début de collège). L'ouvrage regroupe à la fois des expériences tirées des nouvelles versions des minipommes (qui sont reproduites à l'identique, en bichromie) et des anciennes versions remaniées (reproduites en quadrichromie). Pour une utilisation rapide de l'ouvrage, les manipulations sont classées selon les grands domaines scientifiques : biologie, physique, etc. Ainsi, le lecteur pourra faire exploser un volcan, briser une paille dans un verre d'eau, construire des polyèdres, tester la gravité ou encore fabriquer un château d'eau miniature !

empty