Chronique Sociale

  • Les lieux de répits destinés aux aidants familiaux se multiplient sur l'ensemble des territoires. La confrontation quotidienne à la maladie, l'approche de la mort, la complexité des démarches administratives..., nécessite pour les personnes concernées de prendre du recul, de souffler, de pouvoir accéder à des ressources tant relationnelles que matérielles.

    Cet ouvrage clarifie la notion d'aidant, précise les limites et les richesses de ce rôle dans le quotidien. Il propose des repères pour mieux vivre la relation avec la personne aidée.

    L'auteure présente une diversité d'initiatives prises par un lieu de répit, l'association Al'fa Répit, elle fournit des éléments concrets pour s'investir dans l'animation d'un tel espace.

  • Penser la non-violence : agir sur la violence Nouv.

    Si la déconstruction des mots est au coeur du propos afin de saisir les sens plutôt, que l'essence de « la violence », l'ouvrage porte un regard sur un mot la « violence » en interrogeant la capacité que l'on puisse avoir pour ne pas être une victime. En effet, il est l'émanation du collectif APLP, créé en janvier 2015 comme résultante de la réponse pacifiée au double assassinat de Kévin et Sofiane le 28 septembre 2012 à Grenoble.
    Révélateur d'un bouillonnement réflexif de citoyens et de professionnels de l'action sociale grenoblois, ce collectif a pris la décision d'aller à la rencontre des gens afin d'avoir une conception du mot « violence » et pour comprendre sur quoi repose la violence. Questionner la « violence » ne se limite pas à en tracer les contours sémantiques, vécus sur un territoire donné.
    Tenter d'aller aux sources de ces différentes formes de violence offre non seulement des éléments de compréhension de ces violences, mais également participe à inventorier un répertoire d'action qui viendrait s'attaquer aux causes et plus seulement aux conséquences.
    Il faudrait préciser que cette volonté d'aller aux sources n'implique pas in fine une connaissance exclusive du réel. Elle peut contribuer à préciser des particularités mais ne saurait en faire un absolu. La particularité d'une telle approche est son refus de se penser en généralité tout en s'inscrivant dans ces complexités qui caractérisent les interactions des personnes dans une société. Pour finir cet ouvrage s'achève avec un chapitre qui analyse le lieu comme une arène traversée par différents intérêts et groupes d'intérêts. Ce qui ouvre sur des pistes d'actions pour construire des communs.

    Pour créer cet ensemble, le collectif a été à la rencontre de l'inconnu dans l'optique d'apprendre en faisant fi de la peur de l'inconnu. L'objectif : déconstruire les préjugés en essayant de lutter contre la violence en exaltant les merveilles de la non-violence.

  • Tout métier relationnel implique de se connaître et de comprendre son propre fonctionnement pour ensuite mieux comprendre l'autre. La psychologie et la communication sont à la base de la relation.
    Ce guide donne les clés essentielles afin de comprendre, d'appréhender une posture adaptée et donc d'agir au mieux dans l'accompagnement de la personne âgée.

  • La séparation et le divorce sont des moments de rupture très déstabilisants et difficiles à gérer pour les parents comme pour les enfants. C'est à ces moments de rupture et de crise que peuvent se révéler des difficultés psychiques aussi bien chez les enfants que chez les parents. Quand la séparation devient une guerre, l'enfant se retrouve exposé à un subtil chantage psychologique d'un parent, parfois des deux.

    S'appuyant sur l'analyse du parcours affectif, psychologique et judiciaire d'affaires réelles, cet ouvrage montre comment des situations familiales apparemment ordinaires peuvent parfois, faute de diagnostic précoce, prendre des développements dramatiques. Il s'appuie sur les témoignages des parents et des enfants victimes de ces guerres familiales pour parcourir les différentes étapes de la chaîne judiciaire, en croisant les regards des différents acteurs?: magistrats, experts, psychiatres, psychologues, juristes et avocats. Il présente les limites des différentes formes d'interventions dans le contexte judiciaire actuel et s'appuie sur des expériences mises en place dans des pays voisins pour avancer des modèles de prises en charge multidisciplinaires.

    Ce livre s'adresse avant tout au grand public car quiconque envisage une séparation se pose anxieusement la question des enfants et de la préservation du lien avec eux. Il s'adresse également aux acteurs concernés par ces séparations parentales conflictuelles. L'objectif de cet ouvrage est d'apporter des éléments de compréhension des phénomènes en jeu lors des séparations parentales conflictuelles, ainsi que des pistes de solutions pour la protection des enfants et le respect de leurs droits.

  • Trois ans pour commencer à devenir parents... compétents.

    Vous, parents... Ce travail s'adresse à vous. Votre enfant vient de naître. Il fait votre émerveillement et déjà vous vous interrogez :
    Pourquoi pleure-t-il ? A-t-il besoin de vous tout le temps ? Faut-il le prendre dans ses bras, lui être si présent au départ ? Il grandit : pourquoi bouge-t-il autant ? Comment l'apaiser lors de ses colères ? Que faire pour l'aider à grandir ? Quand arrive le langage ? Et la propreté ? Quelles activités pour acquérir de l'autonomie ?

    L'avenir immédiat de votre enfant devient une vraie préoccupation quotidienne. Vous vous interrogez. Nous répondons à certaines de vos attentes.

    L'objectif de ce livre est que vous deveniez acteurs, parents compétents pour éduquer votre enfant en l'aidant à grandir.

  • La dépression constitue un sujet d'actualité, elle constitue même l'un des piliers de l'organisation de notre société, et ce à plus d'un titre. Elle a une fonction de masque et de dissimulation, mais aussi d'immobilisation des individus quand on les maintient enfermés dans une camisole chimique. Elle rapporte beaucoup d'argent et peut constituer une rente de situation pour certains soignants et les laboratoires pharmaceutiques.

    Les personnes qui se retrouvent dans cette situation sont marquées, temporairement ou non, du sceau de la fragilité, voire d'une forme d'inadaptation au monde moderne. Une personne dépressive ne va pas provoquer de désordre ou manifester dans la rue. Ou alors exceptionnellement dans un geste désespéré.
    Ce sentiment d'inadaptation à notre modernité peut cependant sauver la vie à la personne dépressive, à condition qu'elle puisse découvrir ce qu'elle tente de dire à travers cette désolation. Que vient signifier la dépression dans le parcours de vie d'une personne ? Pourquoi se manifeste-t-elle maintenant et dans quel contexte ?
    Être mal, dans un monde qui va mal, peut alors être entendu comme une forme de résistance, une demande à vivre autrement.

  • Quel dénuement pour un patient tétraplégique lorsque seuls le regard et l'audition le relient aux autres !

    Comment ne pas devenir un « objet de soins » ?
    Cet ouvrage s'adresse aux professionnels de santé comme aux proches, il donne les clés pour prévenir des erreurs, apporter le soutien nécessaire au maintien de l'estime de soi et de la dignité. L'auteure nous oblige à repenser le soin et le rapport soignant-soigné sous un éclairage inattendu, voire impensé. Le lecteur, quant à lui, va de surprise en étonnement, saisi par l'émotion.

    Comment communiquer quand la parole n'est plus là ?
    L'ingénieux dispositif à découvrir ici permettra d'y remédier en rétablissant une véritable relation.

    Ayant eu la chance de retrouver ses facultés, Marie-France Lalande s'est assigné la mission d'épargner aux futurs malades les frustrations qu'elle a endurées afin qu'ils puissent retrouver le chemin de l'humanité.

    Son travail a été récompensé : Festival de la Communication santé, Innovate Design, concours Lépine, Tech the futur de l'École des mines d'Alès, Prodige de la république.

  • Croquette va avoir un petit frère. Sa maman lui a expliqué qu'ils allaient être séparés quelques jours pour l'accouchement.
    Le petit livret Familien sur la maternité est l'occasion d'accompagner tous les enfants qui s'apprêtent à vivre cette séparation avec leur maman à travers des explications, des illustrations et des activités.
    Dans ce livret votre enfant pourra suivre notre petite mascotte Croquette, et partager avec elle ce chamboulement.
    Croquette vous accompagne vous et votre enfant pour mettre des mots sur cette visite, ses émotions.

  • Si vous cherchez à développer votre vocabulaire émotionnel pour vous rapprocher de vos élèves, de vos collègues ou de vos collaborateurs, ce livre vous permettra de le réaliser par une approche bienveillante. Si vous désirez utiliser encore mieux vos compétences psychosociales, ce livre vous permettra de cultiver vos capacités naturelles de façon structurée.

    Animateurs de groupes scolaires, sociaux ou professionnels, ce livre vous permettra de parfaire vos connaissances et vous ouvrira un horizon nouveau sur une approche pour humaniser votre milieu de travail. Grâce à cet ouvrage vous pourrez animer des Cercles de développement interpersonnel en classe, en association ou dans tout autre groupe.

    « Le cercle Prodas est vraiment «magique», comme l'ont nommé les enfants, car simplement se mettre en cercle pendant un moment et s'accorder sur quelques règles, permet à nos coeurs de s'exprimer, d'être entendus et de se relier les uns aux autres. Le cercle nous rapproche de nous-même, nourrit notre sentiment d'appartenance et d'humanité et nous fait grandir. Et quand les cercles sont organisés en programme, c'est l'occasion pour chacun de développer dans le plaisir ses intelligences émotionnelle et relationnelle. ».
    Extrait de la préface d'Isabelle Filliozat

  • Intelligence collective : penser, décider, agir ensemble sur les territoires Nouv.

    Cet ouvrage intervient dans un contexte de crise de la délibération, vécue comme une incapacité à débattre, décider et agir ensemble. Cette crise s'exprime à toutes les échelles de l'action publique, allant du local au global, en passant par l'entre deux que constituent les territoires qui se multiplient au gré de l'émergence de nouveaux problèmes.
    Pour y répondre, l'intelligence collective est « à la mode ». Elle est fréquemment évoquée dans les discours d'acteurs locaux ou de citoyens engagés dans des démarches collectives.

    Est-ce une réaction face à un monde qui apparaît de plus en plus incertain et compliqué ?
    Est-ce une recherche de méthode, voire de recette, pour se réapproprier les décisions et les actions politiques face à une défiance grandissante par rapport aux décideurs et aux institutions ?
    En d'autres termes l'intelligence collective permet-elle de s'adapter ou de conduire le changement en temps de crise avec plus d'efficience et surtout d'appropriation par ceux qui s'y impliquent ?

    Après avoir recherché les signes d'intelligence collective dans l'histoire du développement local, les auteurs proposent un regard critique sur les 40 années de décentralisation « à la Française ». Ils observent avec attention la montée en puissance concomitante de l'action collective. Grâce au programme de recherche action intitulé SAGACITE, ils interrogent la notion d'intelligence collective à partir de sa « mise à l'épreuve » par les collectifs impliqués dans six projets territorialisés. Ils posent l'hypothèse que l'intelligence collective renforce l'autonomie de ceux qui s'en emparent, et facilite leur inscription dans des relations de qualité avec d'autres collectifs et collectivités, à différentes échelles.

  • Les « nouvelles technologies » sont à la mode, en gérontologie notamment. Des robots à la télémédecine en passant par les systèmes dits « intelligents » à domicile ou en institution, on en parle souvent plus, pour les louer ou les craindre, qu'on ne les questionne. Cet ouvrage souhaite d'abord enrichir notre regard sur ces nouvelles technologies par les regards que portent sur elles des personnes venues d'horizons professionnels et disciplinaires différents : écrivain, anthropologue, philosophe, psychanalyste, psychologue... Dans un deuxième temps, il donne la parole à des professionnels - ergothérapeute, médecin, coordonnateur, gériatre, psychiatre, psychologue... - qui confrontent cet ensemble de réflexions à leurs pratiques de ces nouvelles technologies.
    Parmi les questionnements abordés dans cet ouvrage, citons :
    Comment penser l'usage des nouvelles technologies dans le respect de l'éthique ? Qu'est-ce que les machines changent dans la relation de prendre-soin ? Que nous disent les robots utilisés en gérontologie de notre vision des robots et des personnes à qui on les propose?? Les nouvelles technologies dans les relations thérapeutiques apportent-elles autant qu'elles contraignent? Existe-t-il des cyberaddictions chez les sujets âgés ? Les technologies du virtuel sont-elles de solides supports thérapeutiques ou des leurres dangereux, pour les patients comme pour les équipes ?
    Parmi les expériences et les cliniques, citons :
    Comment un technopôle aide les professionnels dans l'usage des différentes technologies (de sécurité, d'assistance, not.), en particulier à domicile? Comment deux robots - Paro et Nao - sont utilisés et perçus par leurs usagers? Les apports d'une expérience de téléconsultations en gérontopsychiatrie. Le point de vue d'une ergothérapeute sur l'accompagnement à l'usage de différentes technologies proposées (ou imposées) à des patients...

  • Avez-vous vécu des relations compliquées avec votre famille, vos collègues, vos collaborateurs ? Votre environnement de travail devient-il diffi - cile à supporter ?
    La rencontre avec certaines personnes ou groupes vous a-t-elle laissé un souvenir cuisant ? Le mot « toxique » vous vient-il à l'esprit ?
    Cet ouvrage vous permettra de faire le tri entre les problèmes relationnels, certes pénibles, inhérents à la vie en société et les situations où votre intégrité physique et psychique est mise en cause.
    Il vous propose de repérer les personnalités ou groupes réellement « toxiques », de comprendre leur mode d'action, leur génie maléfi que et, s'il n'est pas trop tard, « d'espérer vous en sortir indemne » en vous comportant de façon adéquate. Vous comprendrez également comment ces personnes, ces groupes ont été « fabriquées » par leur vécu, leur environnement.
    Cette publication s'adresse aux cadres, aux formateurs, aux enseignants, aux travailleurs du social, de la santé, aux animateurs, et à toute personne qui peut être amenée à être membre d'un groupe, d'une institution, d'une famille.

  • Cet ouvrage rend compte d'un accompagnement pour les parents qui ont perdu un bébé pendant la grossesse et dans les semaines qui suivent la naissance : « Les groupes de paroles de parents endeuillés. » Il s'adresse aux parents et aux professionnels. Il peut être une aide précieuse pour tous ces parents qui vivent une souffrance sans commune mesure avec la mort de leur bébé et aux professionnels qui les rencontrent dans ce temps du deuil périnatal.
    La conjugaison de la parole, du témoignage des parents et de l'analyse clinique des séances nous indique le traumatisme, la double perte auxquelles les parents sont confrontés : la perte de leur enfant et la menace d'une perte du sens de la vie.
    /> La situation groupale ainsi que la force de la pensée et de la parole permettent de prendre en compte la complexité de la situation. Ce dispositif met en perspective le cheminement et les ressources des parents au fi l des séances. Nous pouvons affi rmer la pertinence de cette action : penser le bébé, se reconnaître parent, favoriser une réinscription dans la vie qui continue.
    La description du fonctionnement, du fondement et des processus de ces groupes donne des indications, des repères, des pistes, des points d'appui sur la forme et la mise en oeuvre de cet accompagnement.
    Ces pratiques innovantes et créatrices nous transporte du côté de la vie, de l'humanité et d'un avenir possible.

  • Qu'est-ce que le changement climatique ?
    Il est une expression du monde remodelé sous l'influence des humains, désormais les acteurs premiers du système terre. Il n'est en tout cas pas réductible à la seule décarbonation de l'économie et ne se règlera pas indépendamment de tout le reste. Le changement climatique est une manifestation particulière de l'évolution de notre monde et de nous-mêmes, les êtres humains.

    Le changement climatique interpelle notre façon de penser le monde et d'interagir avec lui : consommation d'énergie, refus des limites, conception du progrès, de l'économie, du travail, de la prévision et de l'avenir. Il questionne nos rapports à la nature, au temps et à l'espace, nos modes d'information et de communication. Il interroge notre vision de la science et de la technique, nos fonctionnements sociaux et politiques, la relation à nos enfants, etc.
    Le changement climatique nous parle d'abord de nous, les êtres humains. Il nous dit quelque chose de nos comportements et de nos fonctionnements personnels et sociaux. Il nous parle de la façon dont nous sommes reliés entre nous et aux différents habitants de notre planète, humains ou non. Le changement climatique nous invite à nous « guérir », à nous faire évoluer, à nous ré-apprendre à vivre.

    Dans cet ouvrage, l'auteur interroge toutes les dimensions du changement climatique et répond avec clarté et rigueur, à ces différents questionnements. Il donne des repères pour une réflexion citoyenne individuelle et collective et ouvre des voies pour notre ré-invention.

  • Que dire de l'amour après 60 ans, de toutes les formes qu'il peut prendre et de leur évolution avec l'avancée en âge ?
    Que dire des censures qui s'imposent spontanément aux plus âgés, notamment en cas de déficit physique ou cognitif ?
    Et que penser de celles qu'ils transgressent ?
    Quels sont, plus généralement, les déterminants et les enjeux psychiques à l'oeuvre dans la question de l'amour au fil de l'avancée dans le grand âge ?

    Ces questions ont été posées successivement à plusieurs spécialistes de psychologie gérontologique : Yves Clercq, André Carel, Michel Delage, Pierre Charazac, Mireille Trouilloud, Michèle Grosclaude, Marion Péruchon, Thierry Darnaud, Louis Gonzalez, dont on trouvera les réponses formulées en toute liberté sur une part spécifique de la question.

  • Face à la progression considérable des maladies chroniques et au caractère potentiellement déshumanisant du monde médical et à sa technicité toujours croissante, l'objectif de ce livre est d'actualiser les connaissances sur l'éducation thérapeutique et de vivifi er une éducation du patient profondément humaine.
    La première partie pose un cadre théorique et renverse la perspective commune : elle est consacrée à la nécessité première de « l'éducation » du soignant.
    La théorie est articulée dans une deuxième partie avec les pratiques cliniques relatives à l'expérience relationnelle du soin : comment intégrer le monde de l'autre, pour se comprendre ?
    L'alliance thérapeutique est interrogée dans la troisième partie jusqu'à son « noyau éthique » : il s'agit cette fois de s'entendre, dont sur ce que chacun peut attendre de l'autre.
    Des repères sont proposés en guise de conclusion.
    Ce livre s'adresse aux soignants, aux personnes atteintes de maladie chronique ; à nous tous, en défi nitive, qui avons des proches malades et qui sommes potentiellement vulnérables.

  • Tout aurait commencé à bord du Navire... au moment où la planète migratoire a essaimé des êtres humains par-delà des terres et des mers, pour le meilleur et pour le pire.
    Le pire est-il devant ou derrière nous ? Telle est la question en suspens chez les Mineurs non accompagnés qui nous invitent à nous remettre en question. Ces adolescents et jeunes du monde nous renseignent non seulement sur la complexité de leurs trajectoires mais aussi sur l'histoire et le fonctionnement psychique de notre monde, de nos sociétés et de nos institutions. Ils nous invitent à nous décentrer de nos oeillères idéologiques, de nos pratiques cliniques et éducatives habituelles pour saisir la dimension citoyenne, humaine à l'oeuvre dans la clinique de la mondialité.

    La Protection de l'enfance est comme un grand Navire où sont transportés et accompagnés des enfants, des adolescents et des familles fragilisés pendant la traversée de certains moments de leur vie. À l'image de ces jeunes Mineurs non accompagnés qui ont affronté vents et marées pendant leur traversée, murs et barbelés pendant leur périple, épuisement et espoir pendant leur trajectoire, les équipes éducatives s'efforcent de développer des stratégies pour tenir et s'entretenir entre demande affective de la part de ces jeunes, exigence des cadres éducatifs et logiques financières répressives de certaines instances politiques.
    Chaque acte professionnel devient ainsi l'occasion d'un voyage risqué, inorganisé, imprévisible où le meilleur est toujours possible.

  • Les migrations internationales concernent un nombre croissant de jeunes traversant les frontières sans leurs parents, en quête de refuge ou de meilleures conditions de vie. « Mineurs isolés étrangers » ou « mineurs non accompagnés », ils devraient en principe, compte tenu de leur jeune âge et de leur vulnérabilité, bénéfi cier d'une protection rapide de la part des institutions françaises à leur arrivée. Dans les faits, l'accueil s'effectue de façon très restrictive, prolongeant les épreuves que ces jeunes ont dû traverser avant d'arriver jusqu'à nous. Dans ce contexte, les travailleurs sociaux qui les prennent en charge se trouvent souvent mis en diffi culté dans leurs pratiques professionnelles, tandis qu'émergent de nouveaux « accueillants » : particuliers, bénévoles, collectifs citoyens ou associations dont ce n'était pas la mission au départ, ils sont de plus en plus nombreux à faire acte d'hospitalité envers de jeunes migrants et suppléer ainsi à un accueil institutionnel trop souvent défaillant.
    Cet ouvrage s'adresse à tous ceux, professionnels ou bénévoles, expérimentés ou non, qui s'engagent ou souhaiteraient s'engager dans l'accueil de jeunes migrants. En dépliant l'expérience de l'accueil et en présentant les questions que l'on rencontre dans les premiers mois d'un accompagnement, il cherche à fournir des repères pour l'action tout en donnant à réfl échir. À quoi faut-il songer si l'on souhaite accueillir ? Comment faire une place à celui qui arrive ? Comment communiquer avec lui ? Comment prendre soin de lui ? Comment préserver l'espace de la rencontre des contraintes administratives qui pèsent sur lui ?
    On trouvera dans ce livre de nombreux récits, témoignages et illustrations tirés de situations vécues, ainsi que les pratiques, trouvailles et petites victoires que des « accueillants » investis dans l'accompagnement de jeunes migrants ont su inventer avec eux.

  • Cet ouvrage rend compte de la vaste étude que SOS Amitié a faite l'an dernier pour les États Généraux de l'écoute et montre la démarche participative et les débats très riches qui ont eu lieu dans les postes d'écoute et au niveau national.
    La colonne vertébrale de l'ouvrage est d'une part de mettre en lumière pour les bénévoles de SOS Amitié mais aussi pour un public plus large, leur cadre d'action dont l'anonymat, la confidentialité et l'écoute compréhensive initiée par la méthode de Carl Rogers. Elle est expliquée par un philosophe, tandis que des sociologues décrivent les pratiques des bénévoles, leurs motivations, leurs avis et surtout leurs opinions. D'autre part, il s'agit de souligner le rôle de l'écoute humaine dans notre société de petite «?poucette?» (Michel Serres) et de «?touche étoile?» (Jean-Michel Besnier).
    L'écoute est un des éléments central du care (le souci de l'autre mais aussi une éthique de la responsabilité) qui devrait être le fer de lance des travailleurs du social et du soin, qu'ils soient bénévoles ou salariés.

  • Cet ouvrage répertorie près de 200 exercices pratiques d'expression théâtrale et corporelle adaptés aux jeunes en difficulté d'inclusion soit du fait de leur handicap (trisomie 21, syndrome X fragile, retard mental, deficiences sensorielles par exemple) soit du fait de leurs troubles liés à une spécificité de fonctionnement (autisme, précocité intellectuelle, troubles de l'attention et de l'hyperactivité, troubles dys, primo-arrivants, etc.) Les exercices sont regroupés en trois parties : échauffement, jeu et relaxa- tion.
    Des pictos permettent d'identifier instantanément les exercices praticables en individuel ou en groupe, ainsi que les exercices accessibles aux enfants non verbaux.
    L'approche proposée dans cet ouvrage est intégrative et repose sur des ou- tils pouvant être utilisés et complétés par d'autres professionnels (orthopho- nistes, psychomotriciens, enseignants, psychologues, etc.) mais aussi par les parents.
    L'ouvrage comprend un chapitre méthodologie et outils pour faciliter la mise en oeuvre des exercices par toute personne.
    De façon générale, les exercices visent l'amélioration des compétences rela- tionnelles et communicationnelles, la conscientisation du schéma corporel.

  • Un peuple les yeux ouverts retrace un pan de la lutte contre l'exclusion à partir de Louis-Pierre Dufourny, l'un des premiers sous la Révolution française à avoir pris la défense des droits des plus pauvres, et de Jo- seph Wresinski, le fondateur d'ATD Quart Monde. Par ce spectacle, il s'agit de montrer les signes et les volontés de changement autant que les limites, voire les impasses, du projet sociopolitique de la défense des exclus.
    Atour de la figure de Dufourny et de Wresinski, gravitent des révolution- naires et des gens du peuple, Victor Hugo clamant son indignation en 1849, les habitants des bidonvilles en mai 68, les enfants d'une biblio- thèque de rue, les militants des universités populaires Quart Monde...
    /> Tout un peuple qui s'évertue à dire « non » à l'exclusion.
    Le document repose sur des sources et des textes issus des archives his- toriques de la Révolution et d'ATD Quart Monde : la pièce retranscrit des paroles de révolutionnaires et de témoins de l'époque, tout autant que de Joseph Wresinski et de membres du mouvement.
    Il a paru essentiel d'être au plus près des événements réels pour en mon- trer la force, et permettre le rapprochement, parfois inattendu, entre les époques et les acteurs de l'Histoire. Avec Louis-Pierre Dufourny et son combat, on lève tout un pan inconnu de l'histoire des exclus. À travers l'enfance difficile de Joseph Wresinski, on comprend les racines de sa volonté d'éradiquer la misère..

  • Cet ouvrage s'intéresse aux processus qui permettent « l'émergence de collectifs solidaires et créatifs ».

    Aucun territoire ne pourra faire sa résilience dans le contexte actuel de crise multiforme sans l'émergence de « groupes-projets de citoyens acteurs-créateurs », c'est-à-dire de citoyens conscients de leur pouvoir d'agir ; il est donc très important de former les animateurs-développeurs-catalyseurs qui seront capables de faciliter cette émergence puis de relier (mettre en réseau) les groupes-projets émergents.

    En tant qu'acteur du développement local, l'auteur a expérimenté plusieurs types de dispositifs qui facilitent le repérage des liens interpersonnels et ce que les psychologues appellent le « travail sur les liens ».

    Sa recherche-action lui permet aujourd'hui de formuler des approches nouvelles en matière d'animation de ces dispositifs et en matière de formation de leurs animateurs.
    La recherche transdisciplinaire menée à travers les sciences humaines et sociales, les spiritualités, les sciences du vivant, les arts martiaux internes... permet de formuler des principes méthodologiques qui sont utiles aux responsables associatifs, aux élus et techniciens des collectivités locales, aux responsables des mouvements citoyens, et aux citoyens acteurs-créateurs.

    Cet ouvrage dessine les contours de ce qu'est une « démocratie créative et une économie des liens ». Au moment même où beaucoup parlent d'effondrement, l'auteur par son travail pense énergie créative des hommes, nouvelles formes de collectifs, et évolution des sociétés humaines.

  • L'approche du patient atteint de maladie somatique grave potentiellement létale renvoie à une clinique de l'extrême, devant être pensée et élaborée par les professionnels de façon à tenter de donner du sens à l'émergence de représentations, symboliques et parfois réelles, en lien avec la proximité de la mort. Dans cet ouvrage, issu de plusieurs années de pratique clinique dans le champ des soins palliatifs et de recherche ayant menées à la réalisation d'une thèse, l'auteur interroge successivement l'abord de la maladie grave sous ses angles médicaux, sociaux et subjectifs. À travers le discours de patients, mais également de témoignages écrits, un ensemble d'éléments théoriques sont discutés au regard de la confrontation existante entre la maladie du malade et celle du médecin.
    Cet ouvrage s'adresse aux étudiants en psychologie, mais également à ceux des filières médico-sociales, qui pourraient être confrontés à la prise en charge de patients atteints de pathologies graves voire létales ; mais également aux professionnels de terrain, afin d'ouvrir une réflexion sur la place de la subjectivation du vécu du patient en terre médicale.

  • Le concept de douces violences, celui de bien-traitance, apparu depuis une dizaine d'années, prennent corps dans les différents métiers liés à la petite enfance et progressivement à tous les âges de la vie.
    Cet ouvrage :
    - reprécise ces concepts, leur histoire, leurs enjeux, - propose une analyse des causes induisant ces comportements dans le quotidien, - donne les outils pour structurer une réflexion, établir des objectifs concrets de changement, - illustre ce travail par des réalisations concrètes en équipement petite enfance (exposition à destination des parents, projet éducatif-pédagogique, .).
    Un livre dans la continuité des ouvrages précédents rédigés par l'auteure reconnue comme une spécialiste de la question.

empty