Les frères Karamazov

Les frères Karamazov (préface Sigmund Freud)

Traduction HENRI MONGAULT  ''

À propos

« Quand je vais vers les gens, il me semble que je suis le plus vil de tous, et que tout le monde me prend pour un bouffon ; alors je me dis : "Faisons le bouffon, je ne crains pas votre opinion, car vous êtes tous, jusqu'au dernier, plus vils que moi !" Voilà pourquoi je suis bouffon, par honte, éminent père, par honte. Ce n'est que par timidité que je fais le crâne. Car si j'étais sûr, en entrant, que tous m'accueillent comme un être sympathique et raisonnable, Dieu, que je serais bon ! »

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070389629

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    992 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    4 cm

  • Poids

    489 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Fedor Mihailovic Dostoevskij

  • Pays : Russie
  • Langue : Russe

Fedor Mihailovic Dostoevskij (1821-1881) est l'un des plus grands romanciers russes ; il a influencé de nombreux écrivains et philosophes. Ce n'est qu'en 1860 qu'il commence à écrire, d'abord dans la revue le Temps, puis dans l'Époque. Ses premières œuvres comportent des romans, Humiliés et offensés (1861), les Souvenirs de la maison des morts (1861-1862) et un grand nombre d'articles comme les Notes d'hiver sur des impressions d'été (1863), où il condamne la civilisation occidentale bourgeoise, matérialiste et impie. Puis il publiera des chef-d'œuvre de la littérature comportant, entre-autres : Notes d'un souterrain (1864), Crime et Châtiment (1866), Le Joueur (1866), L'Idiot (1868-1869), Journal d'un écrivain, L'Adolescent (1875) et Les Frères Karamazov (1879-1880).

empty