La place du conducteur

Traduit de l'ANGLAIS par ALAIN DELAHAYE

À propos

Après seize ans de bons et loyaux services au sein d'un cabinet d'experts-comptables, Lise, trente-quatre ans, décide de tout abandonner et de partir seule dans le Sud, en quête de nouvelles sensations... et d'un homme " de son genre ". Vêtue d'un incroyable ensemble jaune, orange, mauve, bleu, rouge et blanc, et au terme d'aventures tout aussi improbables, Lise finit par trouver celui qu'elle cherche : son assassin.
Paru en 1970 et adapté au cinéma avec Elizabeth Taylor dans le rôle de Lise, ce roman de Muriel Spark, l'une des plus grandes écrivaines écossaises du XXe siècle, est un petit bijou d'une grande précision, aussi extravagant qu'imprévisible.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Muriel Spark

  • Traducteur

    ALAIN DELAHAYE

  • Éditeur

    Robert Laffont

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    27/04/2023

  • Collection

    Pavillons Poche

  • EAN

    9782221268827

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    18.4 cm

  • Largeur

    12.4 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    99 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Muriel Spark

Poétesse, nouvelliste, biographe d'Emily Brontë et de Mary Shelley, Muriel Spark, née en 1918 en Écosse, a vécu en Afrique noire et à Londres avant de s'installer en Toscane. Les Belles Années de Mademoiselle Brodie, devenu un best-seller, la rend célèbre en 1961. Depuis, plusieurs de ses romans ont été adaptés à l'écran, et quatre recueils de nouvelles réunis en français sous le titre Pan! pan! Tu es morte (prix FNAC de la nouvelle étrangère, 1987). Muriel Spark a reçu en 1992 le prix T S. Eliot (obtenu également par Mario Vargas Llosa, Octavio Paz, Jorge Luis Borges, etc.), ainsi que le British Littérature Prize pour l'ensemble de son œuvre en 1997 à Londres. Le prix Muriel Spark International Fellowship a été créé en 2004 et attribué pour la première fois en mars 2005 à la romancière canadienne Margaret Atwood. Muriel Spark est décédée en avril 2006 en Toscane

empty