À propos

" Mon idée ! mon idée ! " s'écriait l'Adolescent dans le roman de Dostoïevski. C'est ce voeu intense, secrètement entretenu par l'adolescent que l'auteur a voulu poursuivre et retrouver. Il y a la solitude du coeur, et il y a un espoir immense porte vers une chose confuse et désirable qui s'appelle l'avenir, cet avenir personnel que l'on veut obtenir pour enfin surmonter les inquiétudes et les échecs qui sont le pain quotidien de cet âge apparemment si beau. Tout le monde le trouve charmant, ce séduisant garçon, mais personne ne soupçonne les affres de sa sensibilité trop vive ni les déconvenues que son rêve rencontre à chaque pas. N'empêche, son éclat, sa lumière lui viennent de sa merveilleuse innocence, de son angoisse désarmante qui nourrissent et magnifient cet éclat, cette lumière...


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    William Cliff

  • Éditeur

    ROCHER

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    09/11/2005

  • Collection

    Anatolia

  • EAN

    9782268056586

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    225 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Poids

    100 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

William Cliff

William Cliff est né à Gembloux en 1940, quatrième enfant d'une famille de neuf. Il a suivi des études de Philosophie et Lettres à Louvain. Le poète catalan Gabriel Ferrater, sujet de son mémoire de licence, a eu une influence déterminante sur son propre travail. C'est Raymond Queneau qui le découvre et le publie chez Gallimard en 1976. Ce fut immédiatement la consécration pour ce poète écorché vif, désespéré et romantique que l'on compare pour le climat de sexualité exacerbée à Baudelaire, à Verlaine et à Rimbaud. Cliff revendique son homosexualité et pas mal de ses poèmes sont inspirés de ses aventures charnelles, réelles ou fantasmées. Ironique, cinglant, mordant, incisif, cynique, provocant, pitoyable et émouvant, il exprime une certaine nausée existentielle moderne.

empty