Les luttes et les rêves ; une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours Les luttes et les rêves ; une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours
Les luttes et les rêves ; une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours Les luttes et les rêves ; une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours

Les luttes et les rêves ; une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours

À propos

1685, année terrible, est à la fois marquée par l'adoption du Code Noir, qui établit les fondements juridiques de l'esclavage « à la française », et par la révocation de l'édit de Nantes, qui donne le signal d'une répression féroce contre les protestants. Prendre cette date pour point de départ d'une histoire de la France moderne et contemporaine, c'est vouloir décentrer le regard, choisir de s'intéresser aux vies de femmes et d'hommes « sans nom », aux minorités et aux subalternes, et pas seulement aux puissants et aux vainqueurs.
C'est cette histoire de la France « d'en bas », celle des classes populaires et des opprimé.e.s de tous ordres, que retrace ce livre, l'histoire des multiples vécus d'hommes et de femmes, celle de leurs accommodements au quotidien et, parfois, ouvertes ou cachées, de leurs résistances à l'ordre établi et aux pouvoirs dominants, l'histoire de leurs luttes et de leurs rêves.
Pas plus que l'histoire de France ne remonte à « nos ancêtres les Gaulois », elle ne saurait se réduire à l'« Hexagone ». Les colonisés - des Antilles, de la Guyane et de La Réunion en passant par l'Afrique, la Nouvelle-Calédonie ou l'Indochine - prennent ici toute leur place dans le récit, de même que les migrant.e.s qui, accueilli.e.s « à bras fermés », ont façonné ce pays.

Sommaire

Sommaire.
Introduction.
Quelle histoire populaire ?

Première partie : Les subalternes face à l'autorité royale (1685 1789).
Chapitre 1. 1685, l'année terrible et ses suites.
Chapitre 2. Vies ordinaires : compromis et rébellions.
Chapitre 3. Peuple social, peuple politique (second XVIIIe siècle).

Deuxième partie : Le peuple politique entre révolutions et restaurations (1789 1830).
Chapitre 5. Ordre et désordres sous Napoléon (1800 1815).
Chapitre 6. Le résistible retour du passé (1814 1830).

Troisième partie : Espoirs d'un monde nouveau (1830 1871).
Chapitre 7. 1831 1848. À la conquête d'un monde nouveau ?
Chapitre 8. Les espoirs déçus du moment 1848.
Chapitre 9. Les Communes, le peuple au pouvoir.

Quatrième partie : Conscience de classe, conscience de race (1871 1914).
Chapitre 10. Paysans, ouvriers nous sommes...
Chapitre 11. Extension du domaine impérial.
Chapitre 12. La Belle Époque, une époque rebelle.

Cinquième partie : Entre deux guerres, une embellie fugace (1914 1948).
Chapitre 13. Être en guerre (1914 1920).
Chapitre 14. De la mosaïque France au Front Populaire (1920 1938).
Chapitre 15. Années noires, années rouges (1939 1948).

Sixième partie : Un autre monde est-il possible ?
Chapitre 16. L'envers des Trente Glorieuses.
Chapitre 17. Le moment 1968.
Chapitre 18. Agir dans la France néolibérale et postcoloniale (1981 2005).

Remerciements.
Notes.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de France

  • EAN

    9782355220883

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    500 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16.5 cm

  • Épaisseur

    3.7 cm

  • Poids

    1 213 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Michelle Zancarini-Fournel

Michelle Zancarini-Fournel est professeure d'histoire contemporaine à l'université de Lyon-I, Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes, membre du comité de rédaction de la revue CLIO. Histoire, femmes et sociétés.

empty