Benjamin Appert en Grèce

À propos

Benjamin Appert fut, au XIXe siècle, un philanthrope suffisamment célèbre pour que Stendhal en fasse un personnage de son roman, Le Rouge et le Noir. L'écrivain le campe en visiteur de prisons, ce qui effectivement constituait une grande part de ses activités, l'autre concernant l'enseignement mutuel. En 1855, Appert part en Grèce, et l'on perd sa trace. Il sombre dans l'oubli. Il n'y a plus guère que les spécialistes de la question pénitentiaire et de l'école pour connaître son existence.
Qu'allait-il faire en Grèce ? Non seulement visiter les prisons, les écoles, les hôpitaux, les casernes, et proposer des r formes afin d'assainir un pays en proie au brigandage, mais surtout fonder une colonie pénitentiaire modèle, qu'il tenta d'implanter à Modon (Méthoni).
S'agissait-il d'une utopie ? Peut-on mettre Benjamin Appert au rang d'un comte de Saint-Simon ou d'un Fourier ? La question est ouverte. Quelle que soit la réponse, on peut voir dans l'histoire de Benjamin Appert en Grèce un excellent exemple des rencontres qui eurent lieu à cette époque entre Occident et Orient, rencontres toutes chargées de malentendus, de préjugés et d'idéalisme.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

  • Auteur(s)

    Danielle Bassez

  • Éditeur

    Pu De La Mediterranee

  • Distributeur

    Pu De La Mediterranee

  • Date de parution

    24/03/2022

  • EAN

    9782367814513

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    2.4 cm

  • Largeur

    1.6 cm

  • Poids

    700 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Danielle Bassez

  • Naissance : 1-1-1946
  • Age : 77 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Née à Châteauroux en 1946. Elle a enseigné la philosophie à Grenoble. Elle a publié l'essentiel de son oeuvre à Cheyne, soit huit titres à ce jour. Un roman paru chez Castells en 2007. Depuis 2006, elle partage son temps entre la Haute-Loire, l'Isère et la Grèce.

empty