Les yeux de la momie ; l'intégrale des chroniques de cinéma parus dans

Les yeux de la momie ; l'intégrale des chroniques de cinéma parus dans "Charlie hebdo" 51979-1981) (préface Gebe)

À propos

« Tous les journalistes sont des menteurs et des putes », rappelle Manchette au fil de ses chroniques vagabondes de cinéma, virulentes, érudites, ludiques et caustiques, nourries de la devise situationniste que « l'Art est mort » et refusant la critique culturelle promotionnelle. Si selon lui le summum du cinéma fut déjà atteint avec Citizen Kane, Manchette ne dénigre pas pour autant de nouveaux réalisateurs prometteurs (Spielberg ou Carpenter) ou de distrayantes séries B. Mais c'est dans ses analyses émues de classiques (Lang, Ford, Cassavetes...) qu'il exprime toute la lucidité érudite de son regard sur l'objet cinématographique. Quant à ses détestations, elles donnent lieu à de jouissifs massacres « en règle » où l'humour stylisé et féroce de l'auteur se laisse libre cours.

Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Cinéma > Essais / Réflexions / Ecrits sur le cinéma

  • EAN

    9782374981758

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    480 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Patrick Manchette

Jean-Patrick Manchette (1942-1995), après des études d'Anglais et d'Histoire et Géographie et de multiples travaux d'écriture (traductions, révisions, scénarios de téléfilms...), a commencé à publier des romans à partir de 1970 (8 titres à la Série noire), tout en collaborant à plusieurs films, souvent adaptés de ses ½uvres, dont Nada (réalisation Claude Chabrol), Folle à tuer (réalisation Yves Boisset), L'agression et L'ordinateur des pompes funèbres (réalisation Gérard Pirès).

empty