À propos

En 1824, un certain Léger étrangle et mutile une fillette dans les bois de Cerny.
Cent quarante ans plus tard, un garçonnet est retrouvé dans la forêt de Verrières, étranglé et mutilé. Son assassin s'appelle Léger, lui aussi. Outre ces deux tragédies similaires et qui demeurent certainement les faits divers locaux les plus célèbres, l'Essonne, terre de contrastes humains et géographiques, entre mégalopole au nord et campagne de Beauce au sud, a eu, bien des fois, le redoutable honneur de voir " ses " criminels à la une des journaux...
Sylvain Larue et Nathalie Michau vous emmènent sur les traces du passé judiciaire de ce département, à une époque où Étampes avait son bourreau, où la justice régnait à Versailles avant de s'installer à Évry, où la guillotine ensanglantait le pavé des places publiques, et où Fleury-Mérogis n'était pas encore le plus grand centre pénitentiaire d'Europe. Au fil des pages de ces Grandes Affaires Criminelles de l'Essonne, de la mort du maire d'Étampes, en 1791, à l'affaire du tueur Alfredo Stranieri en passant par l'attaque d'un train postal à la Belle Époque, le procès d'un aveugle durant l'entre-deux-guerres, ou encore le jugement de la dépeceuse de Savigny-sur-Orge, revivez une trentaine de causes célèbres d'autrefois.
Deux siècles d'histoires à découvrir et à savourer, comme autant de nouvelles policières...


Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités > Faits de société / Actualité


  • Auteur(s)

    Nathalie Michau

  • Éditeur

    De Boree

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    03/06/2011

  • EAN

    9782812902550

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    361 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    810 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty