Le vieux jardin Le vieux jardin
Le vieux jardin Le vieux jardin

Le vieux jardin

Traduction JEONG EUN-JIN  - Langue d'origine : COREEN

À propos

Libéré après dix-huit ans de prison, l'opposant politique O Hyônu apprend que Han Yunhi, la femme qu'il a aimée, est morte. Elle lui a laissé des lettres, son journal, des carnets et des dessins. Désemparé, perdu dans une Corée qui a considérablement changé, O Hyônu se remémore ses années d'utopie et de lutte clandestine, sa rencontre avec Han Yunhi, leurs quelques mois d'idylle hors du temps, puis les nuits d'enfermement. Surtout, il se plonge, passionnément, dans le journal que Han Yunhi a écrit pour lui durant son abscence, revivant l'itinéraire de la jeune artiste peintre des années 1970 à 1990, son implication dans un réseau de résistants, son séjour en Allemagne, la chute du mur de Berlin...
Pour Hwang Sok-yong, ce roman à caractère fortement autobiographique est d'abord « le portrait d'une génération qui a voulu réaliser le rêve d'une vie meilleure », mais c'est aussi un magnifique portrait de femme, une oeuvre magistrale.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782843048371

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    704 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    470 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Sok-Yong Hwang

  • Naissance : 1-1-1943
  • Age : 77 ans
  • Pays : Japon
  • Langue : Japonais

Hwang Sok-yong, né en 1943, fait sûrement partie des plus grands écrivains asiatiques de sa génération. Très ancrée dans l'histoire contemporaine de la Corée, son œuvre est toujours d'une vibrante actualité politique. Son engagement lui a valu l'exil et la prison.ÿLa plupart des romans de Hwang Sok-yong - comme le Vieux Jardin ou Shim Chong, fille vendue - ont été récompensés par de prestigieux prix littéraires, et sont lus dans le monde entier.ÿLes critiques coréens voient volontiers dans plusieurs scènes de Monsieur Han, le premier roman de Hwang Sok-yong devenu un classique étudié dans toutes les classes en Corée du Sud, certaines des plus belles pages de la littérature coréenne contemporaine.

empty