"Hélion, par Henry-Claude Cousseau " ; de dessins en desseins (Postface Alain Margaron)

À propos

Les dessins de Jean Hélion de sa période abstraite relevaient d'un objectif et d'une fonction encore traditionnels. Ceux qui vont suivre durant la décennie des années 40, (après la Figure tombée de 1939), ouvrent soudainement sur une tout autre perspective et nous amènent à considérer l'oeuvre de leur auteur d'un point de vue nouveau qui éclaire l'originalité de son propos. Dès lors en effet le dessin opère sous l'empire usuel du trait et de la ligne. Se faisant cerne pour circonscrire la forme, il se fait aussi l'instrument d'un devenir pictural différent, non pas en le préparant, en l'ébauchant, comme c'est par définition la nature du dessin, mais, renversant l'orthodoxie classique, en vassalisant en quelque sorte la peinture, en la soumettant à n'être que la conséquence de son choix, en réduisant sa finalité à son propos. Au-delà de cette prise de pouvoir par le dessin, dans une étape ultérieure et ultime, de contenue qu'elle était jusqu'alors par les contours du dessin, la peinture s'emparant de son rythme et trouvant dans ce dialogue un nouveau sursaut, deviendra à son tour dessin, se fera dessin à l'oeuvre. Dessin ou dessein ?


Rayons : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques > Arts graphiques > Dessin


  • Auteur(s)

    Henry-Claude Cousseau

  • Éditeur

    Alain Margaron

  • Distributeur

    Alain Margaron

  • Date de parution

    02/09/2018

  • EAN

    9791091165099

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    164 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    17 cm

  • Poids

    607 g

  • Support principal

    Grand format

Henry-Claude Cousseau

  • Naissance : 3-2-1946
  • Age : 78 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Henry-Claude Cousseau, né en 1946, est Conservateur?Général Honoraire du Patrimoine. Après une carrière de directeur de musées (Les Sables-d'Olonne, Nantes et Bordeaux), il a été Inspecteur Général des Musées de France, puis Directeur de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (2000-2011). Lauréat du Grand Prix National des Musées en 1991, il est un spécialiste reconnu en art moderne et contemporain. Il a réalisé de nombreuses expositions tant en France qu'à l'étranger (Ecosse, Danemark, Inde, Chine, Japon, Italie...) en particulier sur l'Avant-garde Russe (Nantes, 1993), le Surréalisme (« Nantes et le Surréalisme », 1994), les jeunes scènes artistiques internationales (« Indian Summer », Paris, Ensba, 2005), « L'Art et la machine » (Lyon, Musée des Confluences, 2015) et a publié de nombreuses études sur des artistes modernes et contemporains (Braque, Chaissac, Jean Hélion, Jean-Michel Albérola, Philippe Cognée, Daniel Dezeuze, Gregory Forstner, Giuseppe Penone, Annette Messager, Sarkis, Soulages...), ainsi qu'une importante monographie sur le peintre Jean Hélion (Prix Odilon Redon, 1996, Editions du Regard).

empty