Le blog

JULIE WOLKENSTEIN

Vendredi 24 novembreà 18h30rencontre avecJulie Wolkensteinpour son romanLes Vacancesparu chez P.O.LAutomne 1952 : dans un château délabré de l’Eure, Éric Rohmer tourne Les Petites Filles modèles. C’est son premier long-métrage. Presque achevé, jamais sorti au cinéma, il a disparu. Ceci est avéré et vérifié. Nul ne sait ce qu’est d[...]


JAKUTA ALIKAVAZOVIC

Samedi 25 novembre à 15 heuresà la Médiathèque de saint-Jean de la Ruellerencontre avec Jakuta Alikavazovic autour de son très beau romanL'avancée de la nuit(éditions de l'Olivier)«Mais à l’hôtel il en va autrement, l’hôtel est le lieu de leur intimité, celui où ils se regardent, où ils s’approchent, farouches et fiers, jusqu&rsqu[...]

"Lutz Bassmann appartient à un monde de fiction. Il est combattant et écrivain. Le lieu où il poursuit son existence n’est pas précisément communiqué, car, bien qu’il ne soit nulle part, il peut se trouver n’importe où sur la planète." Nous l'attendrons donc Mercredi 27 septembre à 18h30 aux Temps Modernes, en compagnie d'Antoine Volodine qui viendra présenter "Black Village", tout récemment paru chez Verdier.
L’occasion de découvrir et d’honorer cette discipline de fidélité, de transmission, mais aussi d’ouverture et de création, une médiation incontournable pour accéder à la bibliothèque universelle.
Samedi 30 septembre à partir de 15h 
Nous vous invitons donc à venir rencontrer quelques professionnels de la traduction, traducteurs littéraires et techniques, qui lèveront le voile sur leurs pratiques. Cet après‑midi est conçu et organisé en partenariat avec Aprotrad, association professionnelle des métiers de la traduction:
 
De quelques idées reçues sur le métier de traducteur – par Nelly Aubaud-Davies, Hélène Piantone et Audrey Prost, membres d’Aprotrad et toutes trois traductrices de l’anglais.
Traduire la littérature – avec Carine Chichereau, traductrice de l’anglais depuis les années 1990, auteur de plus d’une cinquantaine de traductions : c’est grâce à son travail que l’on a pu découvrir récemment Les furies de Lauren Groff, Certaines n’avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka, mais aussi Jane Smiley, Joseph O’Connor, des classiques enfin comme Henry James, Henry Miller, Rudyard Kipling...
Et ailleurs, comment traduit-on le français ? – avec Rosemary Kneipp, anglophone d’origine australienne, Yoshiko Sato Humeau, Japonaise, Iana Fenina Chenesseau, Russe, et Abdelouahad Fikri, arabophone d’origine marocaine.
empty