Chères lectrices et lecteurs bonjour, 

vous êtes bien aux Temps Modernes,

seule librairie indépendante à Orléans !

 

 

SUR CE SITE - vous pouvez réserver ou commander tous vos livres, papier ou numérique, en demander le retrait en magasin ou l'expédition

 

A LA LIBRAIRIE - nous sommes heureux de vous voir pousser notre porte, pour vous renseigner et échanger in situ,

au 57 rue Notre-Dame de Recouvrance

 Arrêt de Gaulle Tram A et B. Parking Saint Paul ou Chats Ferrés 

Tel 02 38 53 94 35 // tempsmodernes@wanadoo.fr

 

Nous sommes ouverts le lundi de 14h à 19h

et du mardi au samedi de 9h30 à 19h.

 

Mardi 9 novembre à 18h

rencontre avec

Joy Sorman

autour de son livre

À la folie

 

Joy Sorman est née en 1973. Elle se consacre d’abord à l’enseignement de la philosophie avant de se diriger vers l’écriture. Elle a publié plusieurs romans, parmi lesquels Boys boys boys (Prix de Flore), Comme une bête (prix François-Mauriac), ou encore Sciences de la vie, et est également l’auteure de livres fondés sur un travail d’observation et d’immersion, comme Paris Gare du Nord et L’inhabitable, livre-enquête consacré aux logements insalubres à Paris.

À la folie, paru cette année chez Flammarion, mêle la fiction au reportage documentaire : pour ce livre, Joy Sorman a été pendant un an “la visiteuse furtive” de deux pavillons d’un hôpital psychiatrique de la région parisienne, et y a recueilli les paroles de ceux que l’on dit fous et de leurs soignants. De ces hommes et de ces femmes aux existences abîmées, l’auteure a fait un livre dont Franck, Maria, Catherine, Youcef, Barnabé et Robert sont les inoubliables personnages. À la folie est le roman de leur vie enfermée.

“Ce jour-là j’ai compris ce qui me troublait. Peut-être moins le spectacle de la douleur, de la déraison, du dénuement, que cette lutte qui ne s’éteint jamais, au bout d’un an comme de vingt, en dépit des traitements qui érodent la volonté et du sens de la défaite, ça ne meurt jamais, c’est la vie qui insiste, dont on ne vient jamais à bout malgré la chambre d’isolement et les injections à haute dose. Tous refusent, contestent, récusent, aucune folie ne les éloigne définitivement de cet élan-là. “

Le parlement de Loire, c'est un projet qui vise à doter la Loire d'une personnalité morale et juridique, en imaginant une représentativité aux éléments naturels, fleuve, sols, océans... à l'ère de l'anthropocène. Le processus de conception de ce Parlement est aussi fertile que les séances qui s'y organisent, et Camille de Toledo, écrivain, vidéaste, traducteur, juriste, les a mis en récit dans un livre, Le Fleuve qui voulait écrire, qui paraît ces jours-ci aux éditions Les Liens qui libèrent.

 

 

 un grand bol d'air !

empty